Des langues et des traductions

(in english) / (auf deutsch)

Toutes les pensées ci dessous sont d’un point de vue des langues allemand, français et anglais. La complexité des langues est un grand sujet très important. Par conséquent, nous essayons donc de nous affrontez a ce sujet, en étant en même temps limités par nos langues et nos expériences linguistiques.

Comme cela a déjà été mentionné dans l’article au sujet des déclarations, c’est à la personne concernée de décider quelles(s) langue(s) elle souhaite utiliser. Si la personne dicte le texte ou un fichier audio est transcrit, la tentative est de rester le plus près possible a ce qui a était dit. Si la structure de la phrase de la personne interviewer est correct, n’est pas important de notre point de vue, car c’est le contenue le plus important. Si la personne exprime le désir a être améliore ou à être corrigée, ceci est bien évidement fait dans le cadre du possible. Les traductions sont partiellement traitées avec la personne concernée, mais la plupart sont écrits par diverses personnes plus tard.Pour les traductions ont fait également attention aux points ci-dessus.

Cependant, il ya des difficultés que nous devons en être conscients.
Tout d’abord, un transfert un a un de ce qui est dit à écrite n’est guère possible.
Parce que certains mots peuvent être mal comprises ou la même tonalité permet plusieurs options écrites. La position de la ponctuation est souvent influencée par la personne qui écrit. Bien sûr, a la fin si possible l’écrit est révisé a nouveau pour éviter des incohérences et pour viser une meilleure compréhension, mais il ne peut pas y’avoir une garantis complet.

Deuxièmement, les complications mentionnées ci-dessus sont renforcées lors de la traduction. Et il naisse beaucoup de questions. Par exemple comment traduire des proverbes si ils n’ont pas la même utilité dans d’autres langues? Comment gérer les différents significations et poids de certains mots dans les contextes linguistiques les plus diverses? Comment appliquer un langage conforme aux sexes et non sexiste? Comment traduire des mots sans sexe, quand le terme équivalent dans l’autre langue a un sexe? De questions de compréhension apparaissant plus tard, ne pourront plus être imposée à la personne concertante.
Corrige t’on une mauvaise Syntaxe? Et si elle doit être garder, comment la traduire incorrectement dans une autre langue?

Et troisièmement, la langue originale n’est souvent pas utilisé pour les traductions, mais une autre traduction déjà existant. Cela veut dire que des interprétations linguistiques, mais aussi personnelles et diverses sont plus probable a travers cette transition.

Une traitement strictement prédéfinie pour ces difficultés n’existe pas.
La règle la plus importante est de rester le plus près possible aux mots et/ou au texte, cependant, notamment dans la traduction, des changement sont inévitable.
Tous les traductrices(-eures) doivent être conscients de fait et de trouver une approche critique pour eux-mêmes. Les erreurs ne pourront jamais être totalement disparaître. En premier lieu un langage compréhensible et est proche de l’original est plus souhaiter qu’une langue et traduction impeccable.

Nous demandons également qu’à chaque traduction utiliser au moins une référence a l’originale (si possible).
Néanmoins, les efforts ne doivent pas être atténués, pour créer une transmission mutuellement satisfaisante de ce qui est dit ou écrit.