Annonce:

Annonces:

Nous voulons mettre à jour le blog, mais surtout repenser l’idée des declarations et de leurs utilisations. Cela prendra un certain temps, mais nous voulons publier la déclaration suivante le premièr de Septembre et à partir de là poster de nouveau sur une base régulière.

Si vous avez des questions, des idées, voulez aider ou se joindre à nous, n’hesitez pas à nous contacter. (spreadthewords@riseup.net)

vieilles annoces

Bien que “Une voix par jour” restera le sous-titre, nous simplement n’avons pas l’impression d’avoir suffisamment de temps et de ressources pour poster une déclaration par jour sur le blog. A partir du 07.12.2015 nous allons publier une déclaration tous les trois jours. Nous espérons et nous comptons travailler pour assurer que ça ne devienne pas un état permanent.

Nous n’avons pas chargé des nouvelles déclarations, ces derniers jours, sur le blog. Encore une fois, malheureusement, nous devons admettre que nous sommes actuellement pas en mesure de faire cette tache comme nous le voulons, parce que nous travaillons également sur d’autres points. Par conséquent, la déclaration suivante apparaîtra le 06.03.16, à une base régulière pour une longue période. Nous allons rester actifs sur Facebook et Twitter. Comme toujours, toute aide est appréciée.

Le 18 et 21 mars aucune déclaration a ete publiée, la déclaration suivante apparaîtra le 24 mars.

On est en train de faire des changements au blog. On ne vas pa publier de Declarations, dans le prochain temps.

Hashim (33 ans) est décédé le 5 Juillet 2016.
Il était politiquement actif dans le groupe “Wij Zijn Hier” à Amsterdam et a participé à la “Marsche pour la liberté“(2014).
Vous trouvez plus d’informations sur l’incident tragique dans ces deux articles (1/2)
Ses deux déclarations se trouvés ici (1/2)

[wp-rss-aggregator source=”2276,2268,2263,1238,1189,1183,929,921″ limit=”3″ pagination=”0″]

Vous pouvez aussis cliquer ici pour lire ou entendre (à nouveau) une déclaration aléatoire.

Vous y trouverez également un aperçu des trois dernières entrées de certaines pages qu’on a liées.

Nous allons continuer à améliorer le blog et nous nous réjouissons de toute aide.

01.05.2016 Nouvelle Idee: “Direct Statement”. Ta Voix a été mis à jour et il y a maintenant une bannière pour les déclarations aléatoires.

Declaration: Maous

“Wah boufebare nope yakoy dege nio warawher

Dalal ak jame manla sen rak Maous wala Ousmane. Mangifi si Allemagne. Damalen beuge wah linga hamne monla doundou si sama yonbi lico diele Africa ba Europe. Nioun hamnaniou Afrik dafa meti. Amuniou dara wante niakounioun dara. Danio beuge rafettal sounou doundou. Daniouy wahne koudoul  tou ki dou ham fou deke nehe. Kouniam ham lamouy saf. Thi bes bi nga hamne whana sama yay ne damay dem Europe Hawma ne ndah sama yay contana wala merona. Hawma ndah dioyona wala retannona. Linga hamne gentenako Africa moy Europe nit manafe ligey teamfi halis. Telolou degela amna ligey te amna halis wante niom beugeniou seddo ak nioun. Niom beugeniou deke ak nioun si bene deke. Niom danioun dioh ›Heim‹ bou sori dekebi. Fofou amul dara. Fofu dafa meti. Ndahte nie beugeniou seddo ak nioun dara ndahte nioum halatnaniou nioun amouniou place fini. Thi bess bi nga hamne dielna sama sak tekko si sama mbagemi ma won sama yay genau ma continue dem. Hawma ndah dina gisati sama yay encore. Galla diel dem Dakar. Fofou la diele bus dem Maroc. Lima gena rethiou moy niete wher yima fanan si alle Maroc. Hawma won keur hana rek si allebi la don doundou. Si diamono bi diemna diourom bene yon ak sodiak ngir dem Espagne. Yomboul fofou litah yomboul ndah fofou nonu battaux you mag yinga hamne nioy traferse fofou. Kou defli ragaloul dè. Mom ragaloul dè ndahte mom dèna paparé wante moungi doundou. Hana yaram bi rek mofinek wante rouhou bi demna. Bou bouryar mosana am daniouy contan ndah militaryi douniougis. diorom binne yow dialoul boudialoul lolou moy marienmarokenbi moniou diap yobouniou kasso. magilen diladj kan siyen mo begeu fanan si alle? Metiwona lol halis bi nioudon am si auto bahn bi la nioudon tahaw talal sounou loho telolou hamouniouco sounoudek defnaniouco litah liniou dounde ak liniou nan laniou begeun. Nekoulne hamnanio lolou yagi heh di heh di heh ba europ fi gena metti afrika lep li niou sohla amnafi wante douniouco am yagi begue ligey amnafi waye waro ligey. loutah? Yen europ figen dioudo main nekoulne yenaco tan. Afriken yi douniom tamid niotanal sen bop nioun comparan naniou yen dagen niou ragal lol yen hamoulen niou ngen harito ak ngaide molen genal ngen harito aknioun nioun begue na nioulen ham wante  yen begue len. loutah? ndah nioun amouniou dara wala nioun danio salte wala danio febar beppe febar boubon niounla lep lou niaw niounla. Si afrik laniohamene boamoul dara lep lu rer keurga yowla lep loulen manque ki amoul dara momla si degedege kiga hamne amna lep te momouco moy europ. Danio begue ligey wante niougi tedde. sounou yaram mougimetti. Si afika tamid yomboul wante daniouy dem ligey. Si besbi am 10 euro wala 5 lolou doyna niou. wante dou famibi yep danio begue occuper sounou bop amouniou dara wante contanna niou. yen niou besnie fi degloulen lilen dinit ni di wah ndahte kouy wah deded dafa fek gissoco sonounaniou si tedebi niogi wah si wolof boy doh diga tasek sawarsag nioun danio wara dadjiek nitnie ndahte nie hamou niou te douniou mosaham naniou def liniou man fi amna nit niou bah ak niou bon afrika eussi amna niou bah ak niou bon warnanio hamne yomboul besbiga dioudo sa youhou boundiek moy yagi niow fo hamne diafe diafe kessela moy adouna heh heh heh yalla diapaleniou. tega hamne niowago.”


 

Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Traductions: english / deutsch

Declaration: هاشم

 

IMG_7661_lzn

انا لاجئ هجرت بلادي لاسباب أمنية وسياسية وسياسات تضظهدالانسانية واتيت الي اروبا لان الاروبيين يؤمنون بحقوق الانسان التي اسست منذ زمن بعيد .لقد واجهت معانات شديدة بعد ان دخلت الي اليونان منها الاضظهاد للسود وانتهاك حقوق الانسان وليس هناك اي حقوق للاجئ من مسكن أو عمل او علاح حتي لا تملك قوت يومك او حرية التنقل مع عدم توفير سبل الاندماج في المجتمع الاروبي ولمدة ظويلة ظللت اعاني من ظروف انسانية حرجه هناك ممااضظررت الي النزوح الي دولة اوربية اخري توفر حقوق انسانية افضل ولكن من المؤسف انه لاتوجد فروقات كبيرة بين الدول الاروبية في اضظهاد حقوق اللاجئ وعدم توفير الاوراق والحقوق المواطنبة والاندماج وسط المجتمع الاروبي ووضع اللاجئ في ظروف سئية وعزله عن المجتمع الاروبي ممااجد نفسي في دوامة ليس لديهانهايةوتشعر ان ليس لديك وجود طبيعي في .الحياة وقتل كل الطموحات الفكرية ببطئ ومن اكبر المعانات التي واجهتها بعد طلبي اللجوء في هولنداهي الرفض التعسفي لطلب اللجوءوبعد رفض الطلب اواجه المعاناة الحقيقية التي تكمن في دخول السجن لمدة طويلة وعدم وجود ماوي او اي من سيل الحياة الكريمة وعدم وجود استقرار نفسي والعيش تحت الخوف من الاعتقال في اي لحظة من اي جهة امنية اوبواسطة السلطات المعنيةمما يسبب باحساس انك تهرب من اضطهاد الي اضظهادمن نوع اخر


Hashim

Je suis un réfugie, j’ai quitté mon pays pour la sécurité et des mesures politiques et fuis des politiques qui violent l’humanité. Je suis venue en Europe car les européen croient dans les droits humains, qui ont été installer la-bas il y a longtemps. Malheureusement j’ai fais face a des épreuves difficiles, après que je suis arrive en Grèce. Une partie c’est l’oppression contre les personnes avec une peau noire, le viole des droits humains des réfugies, il n y a pas de droits humains pour les réfugies en Grèce. Comme l’accommodation ou l’emploie ou le traitement médical. Il n y a même pas une basse de nécessite pour maintenir la nourriture pour toi même et de rester en vie ou la liberté de se bouger librement dans le pays. Pire encore, toutes les pistes sont bloquer pour que les réfugies soient intégrer dans la société européenne de la vie quotidienne, et pendant longtemps j’ai souffert des circonstances exceptionnellement rudes d’ici. Ce qui m’a obligé de quitter pour un autre pays européen, lequel fournirait des meilleures droits humains pour les réfugies, mais malheureusement, il n y a pas de si grandes différences entre les pays européens.
Autant que les droits de réfugies sont violer et réprimer, relâchant et attardant les procès et issues des papier de résidence pour réfugies, les pratiques inégales et injustes des droits des citoyens, empêchent les réfugies de s’intégrer librement dans la société européen. Et mettent les réfugies dans des circonstances dures, dans des camps d’isolation loin des citoyens et de la vie normale, ainsi je me suis retrouvé dans des tourbillons tournants interminables, sentant que je n’ai pas une existence normale dans la vie et toutes mes ambitions intellectuelles mourais en moi au ralenti et certaines des me dures expériences et souffrances. Après avoir demander l’asile en Hollande, c’est la réjection injustifiable de ma demande d’asile, après cette réjection j’ai du faire face a la réalité dure de l’interminable souffrance sans papiers en Europe, d’être contrôler a cause de la couleur et d’être mis en prison et dans un centre de détention pour longtemps. Et de ne pas avoir accès en tant que réfugie pour une vie convenable. Manquant de chaque sorte de stabilité psychologique, vivant dans la peur constante d’être arrêter a chaque instant par des policiers migratoires ou par d’autre autorités responsable de contrôler les réfugies, ce qui me donnes l’impression que tu as fuis une oppression a une autre oppression différente.

Note: Hashim (33 ans) est décédé le 5 Juillet 2016. Il était politiquement actif dans le groupe “Wij Zijn Hier” à Amsterdam et a participé à la “Marsche pour la liberté“(2014). Vous trouvez plus d’informations sur l’incident tragique dans ces deux articles (1/2)

autres traductions: english

nederlands

Ik ben een vluchteling.
Ik verliet mijn land om veiligheidsredenen en vanwege de politieke maatregelen, ik vluchtte voor een politiek die de menselijkheid geweld aandoet.
Ik kwam naar Europa omdat Europeanen geloven in mensenrechten, die daar al lang geleden zijn ingesteld.
Ongelukkig genoeg heb ik me tegenover zeer ernstige problemen geplaatst gezien nadat ik in Griekenland was geraakt. Onderdeel hiervan is de onderdrukking van mensen met een zwarte huid, het schenden van de mensenrechten van een vluchteling. Er bestaan geen mensenrechten voor vluchtelingen in Griekenland. Zoals dat van huisvesting, werk en medische verzorging. Zelfs in de basisbehoefte aan voldoende voedsel om in leven te blijven wordt niet voorzoen, noch geniet je bewegingsvrijheid binnen het land.
Het ergst, alle wegen voor vluchtelingen om te integreren in het normale maatschappelijke leven in Europa zijn geblokkeerd, en lange tijd leed ik daar onder uitzonderlijk zware omstandigheden.
Wat me er toe dwong naar een ander Europees land te vertrekken, een dat zou voorzien in betere mensenrechten voor vluchtelingen. Maar jammer genoeg zijn er geen grote verschillen tussen de landen in Europa.
Als het gaat om het schenden en onderdrukken van het recht van een vluchteling, het vertragen en uitstellen van de procedure en het verstrekken van verblijfspapieren voor vluchtelingen, het unfair en ongelijk toepassen van het burgerrecht, en het verhinderen van vluchtelingen om vrij te integreren in de Europese maatschappij. Als het gaat om het brengen van vluchtelingen in wrede omstandigheden, in isolatiekampen weg van de burgers en het normale leven.
Zo geraakte ik in een oneindige beweging van draaikolken, met het gevoel geen normaal bestaan te hebben, en zo stierf elke intellectuele ambitie in slow motion in mij als gevolg van mijn wrede ervaringen en lijden.
Nadat ik in Nederland asiel had aangevraagd, is daar de niet te rechtvaardigen afwijzing van mijn asielverzoek, waarna ik ben geconfronteerd met de wrede werkelijkheid van het eindeloze lijden van het zonder papieren in Europa zijn, dat erin bestaat altijd subject te zijn van controle op basis van huidkleur, van in de gevangenis te worden geworpen en voor lange tijd in een detentiecentrum.
En terwijl ik als vluchteling geen enkele toegang heb tot een normaal leven, mij elke vorm van psychologische stabiliteit ontbreekt, levend in voortdurende angst om elk moment gearresteerd te worden door een van de immigratieagenten of andere autoriteiten belast met het controleren van vluchtelingen, bekruipt mij het gevoel dat ik gevlucht ben voor onderdrukking om in een ander soort onderdrukking terecht te komen.

de la même personne: Declaration: Hashim

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/24/statement-%D9%87%D8%A7%D8%B4%D9%85/

 

Declaration: Turgay

_MG_6804_Turgay

„Diese Bewegung heisst Refugee streikt. Wir sind seit zwei Jahren auf der Straße. Bis jetzt wir haben viele verschiedene Aktionen organisiert. Gegen Residenzpflicht, gegen Lager, gegen die Abschiebung aber bis jetzt vom Senat, vom Parlament oder von Gerichten keine positive Antwort. Immer von Regierung die gleiche Taktik. Ersteinmal die haben gesagt willkommen Geflüchtete hier und dann die haben für die Räumung und für die Abschiebung ein Angebot gegeben aber danach viele Flüchtlinge Gruppen einen Schlafplatz gegeben. Aber drei Monate später alles haben geräumt und jetzt 108 Leute haben Abschiebung und vorgestern auch alle Schlafplätze geräumt. Ohne alternativ die Leute einfach auf der Straße gegangen und die wollen jetzt auch unsere besetzte Schule räumen, das ist jetzt aktuelle Situation. Aber sie haben vorher auch, viel Polizei attackiert, nasa(?) attackiert oder von den Regierungen viele gedruckt aber die Bewegung ist nicht geendet. Wir wollen weiter gehen, wir haben am 14 November eine Refugee Konferenz, wir haben alle verschieden Refugee Gruppen und antikapitalist und antirassistische Bewegungen eingeladen. Wir wollen wieder sprechen für die Zukunft, wir wollen wieder stärker sein. Ja das ist die Bewegung für die Deutschland ist ganz neue weil vorher viele Projekt, viele Kampagnen von draussen, von den NGO Gruppen, aber seit zwei Jahren die geflüchteten selbst organisiert weil 2012 in Würzburg ein Lager, ein iranischer Flüchtling hat Selbstmord, Mohammed Rhasepar und danach eine Hungerstreik organisiert und dann wir haben ein camp organisiert in Erfurt, heisst „break isolation“ camp. Viele lokal Gruppen da getroffen und dann wir haben Gedanken jetzt wir brauchen eine große Protest. Wir sind von Würzburg nach Berlin gelaufen. 600 km und danach in Berlin Oranien-platz besetzt ein Zelt, viele Zelte aufgebaut. Aber und danach Dilek Kolat hat einen Vorschlag gegeben für die Lampedusa Status, bis sechs Monate Duldung für die aslystatus, asylrechte geben. Die haben gesagt, aber wir haben nicht akzeptiert die Delegation Gruppe aber eine Gruppe haben akzeptieren und mit geräumt Oranienplatz mit Polizei, SPD, grüne alles mitgemacht. Die ganzen Medien haben geschrieben das ist friedliche Lösung weil wir sind seit ein anderthalb Jahre im O-platz gelebt im Zelt. Die haben gesagt das ist nicht humanitär, nicht gut , ist kalt nicht gesund und nicht sauber. Und haben den verschiedenen Leuten Appartement gegeben, aber das Problem gibt gesetzte in Deutschland Dublin zwei, Dublin drei. Wir haben gesagt dieser Vorschlag hat keine Garantie. Für die bleiben, Bleiberecht und der Senat hat gesagt, aber wir sind offiziell ein Papier untergeschrieben warum sie haben keine vertrag ja und dann drei Monate später alle Abschiebung und Räumung das ist Realität weil bis jetzt keine Lösung für die Flüchtlinge Problematik von Senat, von Regierung weil die wollen immer Waffen einkaufen krieg machen, aber die wollen keine Flüchtlinge hier. Das ist Problem. Und unsere Lösung, praktische Lösung, weil die rassistische und kolonialistische gesetzte nicht geändert. Aber wir haben seit zwei Jahren schon die Residenzpflicht und Lager Abschiebungssystem gebrochen. Wir leben auf der Straße selbst ein kommunal leben denn unsere Lösung ist auf der Straße weil wir haben keine andere Chance, keine andere Lebensplatz, Arbeitsverbot für uns und keine Freibewegung aber wir wollen nicht in Lager bleiben, weil die Lager System die letzten Monaten alle Medien haben geschrieben zum Beispiel ein Lager hat Folter von der Security, aber nicht nur ein Lager, weil viele Lager gibt Folter und Gewalt von Security oder von Polizei. Aber die Medien haben nicht gesehen das Problem und auch wir haben viele neue Aktion formen gebracht, für die deutschen linken Bewegungen. Wir haben auf baum besetzt, auf Dach besetzt gegen die Räumung. Die müssen lernen von der Refugee Bewegung weil es gibt keine gute Protest Bewegung in Deutschland, das ist das Problem, weil alle Unterstützer haben gesagt, oh wir haben kein Problem, wir sind nur unterstützer, das Problem ist nur Flüchtling Problem. Aber das ist falsch, falsche Analyse und falsche Position weil es gibt viele antidemokratische gesetzt in Deutschland. Das erste mal muss die deutschen Leute interessieren diese Antidemokratie gesetzte, nicht nur Flüchtlinge. Warum die gesetzt geht weiter? Weil keine gute Protestbewegung in Deutschland. Mein deutsch ist fertig“


 

Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

De la même persone: Declaration: Turgay

Declaration: Aziza

“Aidez les enfants qui sont ne ici et les familles qui habitent ici depuis longtemps. Car ils sont allé ici a l’école et ils parlent français. Comment retourner dans le pays? Ils n’ont pas de papier de ce pays, ni d’ici. Comment ça ce fait que la Belgique elle a demandé aux étrangers de rester ici? On a fait la demande de régulation. Après on a eu la carte pour un an. Et après la carte a été tirer et on nous a demandé de quitter le trottoir. Maintenant on a redemandé la carte, ils nous disent non. Maggie De Block nous a retiré la carte. Il faut nous aider ici!”

Traductions: english / deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/23/statement-aziza/

Declaration: موسي أدم

لقد اتيت من مكان بعيد من مدينة اسمها نيالا في السودان دخلت الي اروبا عبر البحر الابيض المتوسط الي لامبدوزا ايطاليا وانا لا امتلك اوراق او عمل او مكان للسكن وانا في وضع انساني سئ وغير مريح انا ابحث عن الحرية واتمني ان اتحصل علي اوراق ليكون عندي حرية التحرك والسفر والعمل كاي انسان اخر وانا لا امثل اي خطر علي المجتمع الاروبي واحمل في قلبي الحب لكل البشر واعتبر ان كل الناس خلقوا سواسيا ولكن اسف عندما اري كثيرا من الناس يمارسون العنصرية الخفية في تعاملاتهم او في تقيدهم لحرية الاخرين من غير ان يظهروا منها شئ وانا لا اتحصل علي اي اموال من الضمان الاجتماعي للاجئين في المانيا وليس لدي اي ماوي بعد اخلاء المدرسة في برلين واسكن حاليا في اورانيا بلاتس ولا املك اي شئ او اعرف اي شخص سوي اللاجيئن هناك وانا في حالة نفسية سيئة لعدم شعوري بالراحة في المانيا وعدم توفير سبل الاندماج مع المجتمع الاروبي اتمني ان يكون لي اصدقاء في المجتمع كبقية الناس ايضا اريد ان يكون لي حق السفر لاري اسرتي واهلي ولكن ليس لدي اوراق اتمني ان يعامل كل الناس بطريقة خالية من العنصرية عندما طلبت اللجوء في المانيا رفض طلبي مع انني اتيت من منطقة نزاع مسلح ومنطقة تحت الحرب من قبل الحكومة السودانية التي رئيسها مدان من المحكمة الدولية ولقد رحلت الي ايطاليا لانها كانت دولة الدخول الاولي بالنسبة لي ونسبة لان ايطاليا ليس فيها لديها حقوق للاجئين اتيت مرة اخري الي المانيا ولكن مع وجود الرفض لا يوجد لدي اوراق لذلك لا استطيع مثلا الذهاب الي الطبيب لانني اعاني من اوجاع في صدري ومازلت اعيش في اورانيا بلاتس في برلين ونحن مجموعة من اللاجئين لا نجد مساعدات انسانية”


Mousa Adam

Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Traductions: english / deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/02/statement-%D9%85%D9%88%D8%B3%D9%8A-%D8%A3%D8%AF%D9%85/

Declaration: József Krasznai

100_6088_lzn

“The Gypsies situation is no good in all the world because there is no jobs for Gypsies everywhere, every law refuses the Gypsy. In Europe the racism and antiziganism, it’s intensive. In every country born, laws for the Gypsies make them like Refugees and stop the refugee in the countries. The Gypsies people, 90% without jobs. The every country citizen, what thinks about the Gypsies? The Gypsies they steal my job, my welfare, my everything. For the European parliament we have to make a plan about the nazism, because in every country there will be more racists and nazis. In Hungary parliament the second president is a nazi. This men, when he was young in the 90, he was a skinhead, he fight and beat a lot of Gypsies. His name was in every news. Right now the Gypsies are killed not with guns but with the laws. This problem is in all old communist countries. They separated the Gypsies children from the citizens children. The Gypsies children don’t have a chance to find jobs, because who is teaching the children professionally? I wane send a message to all Gypsies. Make one very strong organization who stop all these problems. In this organization there is no country delegation, there is a Gypsy delegation.”


La situation des Gitans n’est pas bonne dans tout le monde parce partout il n’y a pas d’emplois pour les Gitans, chaques lois refusent les Gitant. En Europe le racisme et antiziganisme est intensif. Dans chaque pays nés, les lois pour les Gitans les font comme réfugiés et arrêtent le réfugié dans les pays. Les Gitans, 90% sans emploies. Chaque citoyen d’un pays, que pense-t-il des Gitans? Les Gitans ils volent mon travail, mon bien-être, mon tout. Pour le parlement européen nous avons à faire un plan sur le nazisme, parce que dans chaque pays, il va avoir plus de racistes et de nazis. Dans le parlement hongroie le deuxième président est un nazi. Cet homme, quand il était jeune dans les 90, il a été un skinhead, il a lutté et battue beaucoup de Gitans. Son nom était dans chaque nouvelle. Actuellement, les Gitans ne sont tués par des armes mais avec des lois. Ce problème est dans tous les anciens pays communistes. Ils ont séparé les enfants Gitans des enfants des citoyens. Les enfants des Gitans n’ont pas de chance de trouver un emploi, car qui enseigne les enfants professionnellement? Je veux envoyer un message à tous les Gitans. Faites une organisation très forte qui arrête tous ces problèmes. Dans cette organisation il n’y a pas délégation de pays, il y a une délégation des Gitans.

Autres Traductions: deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/26/statement-jozsef-krasznai/

Declaration: Anonyme (Berlin)

“Today I am very happy to see you to come to visit us and to see our situation. Because we have very bad situation and every day our situation is going up and going very bigger, it became biggest and we are near to … next month it will be snow so we think, more think, to get gases for to make hot tents, we need more food also we have needed to eat because hungry man is an angry man as I told you. Also… Just now also I am hungry, really I am hungry, I want to eat something even you have in your bag maybe you can give me something to eat. I think that … Also I think the situation not for myself also I think for everybody in this camp the situation went to change and we will get work, we will get work permit also I want also that this camp will be closed and everybody is going to get a work permit and his house, his own house also.. and also to be far from problems far from angry… maybe sometimes will be sick and how to go to the hospital to buy medicine? It is a problem… Because if you haven´t any money, you can´t go to the hospital and if a man became totally sick we will call ambulance and ambulance come to take him to [?hospital?]. Also we think we have very serious problem in this camp also. Even I have important things in this camp also.. we have also 6100 Euro to pay about electricity. The next Monday they are going to cut the electricity. If there is no electricity it is very bad because we use electricity to charge our telephones, we use also… some of us have some CD´s and also have also some CD´s to see some films, african film, european film and something. But if there is no light how we can do? The situation become more.. also some if there is light you can maybe buy some electric machines to make hot tents, to protect us. Also if there is no light it is a big problem so we have very big situation about light also to have to pay, if we didn’t pay until next week they are going to cut. Also we have serious problem about the food also it is very a very big problem. Now, yesterday, yesterday two o´clock pm we ate, after 24 hours now is still now, how many hours? More than 24 hours, so we didn’t eat nothing. Maybe I don´t know if there is no money maybe tomorrow also we will eat or we will not eat. I don´t know, so that why we have very serious problems, but our first problem is to eat, to get – if you are, you eat- you will be more strong, you have power but if you didn´t eat you will be sick, you are lazy and you are feeling bad, so you are not strong, and also you have problems for eyes you think more things, more problems, so that is .. by the grace of god, the system will change and everything will be well and organized, by the grace of god. Everybody will get his own work, his own department, his own maybe cars, if you are working you have to buy car also. So I think by the grace of god everything will be nice and well. But I don´t know a thing, it will be tomorrow, so today maybe I have situation, maybe tomorrow I´m ok. So by the grace of God everything will be ok and nice. And we are fighting! We are here to fight for ever. Our demands are how to get right to stay, right to work, right to read, right to go to school, right to also rent your own house, right to work and right to don´t think about people or to ask them people or to ask, to think about any donation for any other people, so you fight to get our rights. Because if there is really right in Europe, we are fighting about our rights. If they say that you don´t have any right, so everybody is going back to Africa to leave europeans paper, for me is that if there is really a right, I have to fight even I will be dead tomorrow, my brother is continue to fight. If he is dead, another also is going to continue. So the system for refugees is not created today, yesterday, before, so even I will be dead another person, people are continue the […], follow the system, this way for refugees. So we fight about our rights. And you will fight that we will get right. We will not fight … You have some rights but you don´t have all total right, but you have.. you fight about your right. You can´t fight right for another person if that is conceding to you. So I can´t say to beat the people or to cross a car or cross shops to say that is my right. No! Everybody has it own right, so you have to follow your right. I have to speak, I have to shout, give me this, this, I want this … so … I like … and I … all these things I said to europeans government, german government to see our situation and also to help us and also… I am happy also there is some supporters, some activist, some people who are giving us some, always donations, food clothes, they think about our situation more so I say for them thanks, thanks and God blessing everybody and God leave them long life and also God give them long fortune. I happy to all people who are giving us donations, are helping us and asking about our situation, they want to help. Like you, like she, you want also to help us, because you are looking always .. the situation are always bad, going down, going down. So that why I say thank you for everybody who support us and who are helping us. Thank you so much.”


 

Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

 

http://www.refugee-report.de/post/120466749

Declaration: Hashim

IMG_20160331_195617-min

“I’m from Sudan and my first asylum was in Netherlands. I’m living now since six years, three years in the system, three years out the system. And then, the life to be out the system, or to be without documents, it is not easy for me as a Refugee. Why I’m here in Europe? Because I want protection from the government and war. There is no freedom, there is no humanity rights. And then I arrived to Europe. Already, I was believing in Europe, I will find human rights. And actually I found something different. Europe believes it is the human rights. That they made the human rights. I lived on the streets. It is not possible for person, to live in the street without anything, without knowing where to go, without friends.

At the same time, if you get arrested without documents, then they bring you in the jail. And then, for how long, you don’t know. They can keep you till two years. And maybe try to send you back. Also, in my place, in Darfur, is still not safe. If I go back, I will die. And then, they let me free. I come back to the streets. That happened to me, two times. Where are the rights? Where is the humanity? Where are the human rights? So that’s mean, I lost my right as a human person. In my country, and in Europe.”


Je suis du Soudan et mon premier asile était dans les Pays-Bas. Je vis maintenant depuis six ans, trois ans dans le système, trois ans en dehors du système. Et ensuite, la vie étant en dehors du système, ou être sans documents, ce n’est pas facile pour moi comme Réfugié. Pourquoi je suis ici en Europe ? Parce que je veux la protection du gouvernement et de la guerre. Il n’y a aucune liberté, il n’y a aucun droit d’humanité. Et ensuite je suis arrivé en Europe. Déjà, je croyais en Europe, je trouverai des droits humains. Et en réalité j’ai trouvé quelque chose de différent. L’Europe croit que ce sont eux les droits humains. Qu’ils aient fait les droits humains. J’ai vécu dans les rues. Ce n’est pas possible pour une personne, de vivre dans la rue sans quoi que ce soit, sans savoir connaître ou aller, sans amis.

En même temps, si vous êtes arrêtés sans documents, alors ils vous amènent dans la prison. Et ensuite, pour combien de temps, vous ne savez pas. Ils peuvent vous garder jusqu’à deux ans. Et essaye peut-être de vous renvoyer. Aussi, à ma place, à Darfour, ce n’est toujours pas sûr. Si je retourne, je mourrai. Et ensuite, ils me laissent sortir. Je reviens dans les rues. Ce m’est arrivé, deux fois. Où sont les droits ? Où est l’humanité ? Où sont les droits humains ? Donc ça veut dire que j’ai perdu mon droit en tant qu’une personne humaine. Dans mon pays, et en Europe.

autres traductions:

nederlands

Ik kom uit Soedan en mijn eerste asielaanvraag was in Nederland. Ik woon hier nu 6 jaar, 3 jaar in de asielprocedure en 3 jaar erbuiten. Het leven buiten de asielprocedure, of het leven zonder geldige identiteitspapieren is voor mij als vluchteling niet makkelijk. Waarom ik hier in Europa ben? Omdat ik beschermd wil worden tegen mijn regering en tegen de oorlog. Er is waar ik vandaan kom geen vrijheid, er zijn geen mensenrechten. En toen kwam ik in Europa aan. Ik geloofde al in Europa, ik zou er mensenrechten vinden. En dan vond ik er in feite iets heel anders. Europa gelooft in mensenrechten. Zij denkt dat zij ze heeft uitgevonden. Ik leefde op straat. Het is onmogelijk voor een mens om op straat te leven zonder iets, niet wetend waar te gaan, zonder vrienden.
Bovendien, als je zonder papieren wordt opgepakt, brengen ze je naar de gevangenis. En dan weet je niet voor hoe lang. Ze kunnen je 2 jaar vasthouden. En misschien je proberen terug te sturen. Terwijl het in mijn stad, Darfur, nog steeds niet veilig is. Als ik terugga, sterf ik. En toen lieten ze me vrij. Ik stond terug op straat. Dat overkwam me 2 keer. Waar zijn de rechten? Waar is de menselijkheid? Waar zijn de mensenrechten? Dat is het gemene, ik verloor mijn recht om mens te zijn. In mijn land, en in Europa.

Note: Hashim (33 ans) est décédé le 5 Juillet 2016. Il était politiquement actif dans le groupe “Wij Zijn Hier” à Amsterdam et a participé à la “Marsche pour la liberté“(2014). Vous trouvez plus d’informations sur l’incident tragique dans ces deux articles (1/2)

 

de la même personne: Declaration: هاشم

Declaration: Anain

“1990, people are coming here(deportation center) because they don’t have documents to these country and some of them have family and children. The last person I see here , he come in 1993. He has two children. First child is the girl she is 22 years and the second child is a boy 19 years and because the father don’t have documents they kept him here in this deportation center for two months and they deported him to Kongo. People are in this country for many years since 1990 and they are deported in their country where they don’t know nothing about their country because all of their live they are here.”


1990, Les gens viennent ici (centre de déportation) parce que ils n’ont pas de documents pour ce pays et certains d’entre eux ont de la famille et des enfants. La dernière personne que j’ai vue ici, il arrivait en 1993, il a deux enfants. Le première enfant est une fille qui a 22 ans et le seconde enfant et un garçon, 19 ans et parce que le père n’a pas de documents, ils l’ont gardé dans ce centre de déportation pour deux mois et il l’ont déporté au Congo. Les gens sont dans ce pays beaucoup d’années depuis 1990 et ils sont déporté dans leur pays, ou ils ne savent rien sur leurs pays, parce que toute leur vie ils sont ici.

Autres traductions: deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/25/statement-anain/

Declaration: Anonyme (Berlin)

“Why we don´t have this right to have our own movement?’ We are in December, after one year in Oranienplatz. I just like to speak about the situation at the moment. For the movement from the inside, outside, the last thing that happened around was for example they treat us about kicking us out from the Oplatz and also the Einsatz by the police that happened in the school last night – not last night, the day before, and we, me also in between of other people we couldn´t understand that. When there is some political demands none of them is satisfied. Why we don´t have this right to have our own movement? And the way we face always from the police or from the government or politician is trying to find some way to ignore or avoid or to make happy end for us. The people here, that´s my experience, they try to somehow solve the problem, personal problem of the people to just finish the movement and for me as a person who is political activist it is not understandable because if you solve some people problem that doesn´t mean that the problem is solved. If I just start to think about the problems, not just the stay in Kreuzberg or Berlin it would go to the Germany, european wide you see all, everything is related, this new relations between the government here and government around. Like just some days ago with Türkei, they made an agreement about giving them freedom of movement to the citizens of Turkey, but on the other hand, like other agreements with Nigeria-Embassy or Afghan- Embassy they want to keep the refugee there as much as possible out of Germany. So me as a person who comes from Iran just thought that, you know after this what will happen to the refugees, to the people who really have to escape from the border of Turkey and most of these people from Afghanistan and Iran go this border. So I don´t know, everything seems gets worse and worse. But all resistance also finds more and more problem. This is something that is not at all acceptable. And I don´t know what they expect…. For example if they can finish here everything, the discrimination will not be finished. So I hope not everything goes to this point that gets so much radical or so violent. This is not something that the people here want, one year, two years, fighting here shows that we are so much peaceful, so against war we have all experience, of war, discrimination: All these problems, domination, colonialism. So we are not the people who want to reproduce this problem. If they don´t let the people who are so peaceful in this right place to fight against all these problems, in a democratic peaceful way.. I don´t know what they expect, they expect that the people, the other I don´t maybe some extremist continue this fight, or what they want to do actually this is the question for me.”


Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

http://www.refugee-report.de/post/125420529

Declaration: Csabi

100_6090_lzn

“The Gypsies are like the Refugees because there was never a country. If the Gypsy is looking for a better country, there is the big G stamp in the back. After put in the wrong place, the place is like the Jail, because he is stranger in that country. We help all Refugees in the human rights. I hope one day open the people’s eyes in the world, because the freedom is for everybody.”


Les Gypsies sont comme les Réfugiés, car il n’y a jamais eu de pays. Si le Gypsie cherche un meilleur pays, il y a le grand G timbrée sur son dos. Après avoir été mis dans un mauvais endroit, l’endroit est comme une prison, car il est un étranger dans ce pays. On aide tous les Réfugiés pour les droits humains. J’espère qu’un jour les humains sur ce monde vont ouvrir leurs yeux, car la liberté est pour tout le monde.

autres traductions: deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/14/statement-csabi/

Declaration: Firas Alshater

“Hallo, ich bin Firas Alshater, heute mit euch will ich einfach eine kleine Geschichte erzählen und, warum bin ich hier. Ich bin Firas, ich hab in Syrien Schauspieler studiert, ich hab in meiner Heimat Syrien, alles was möglich ist für normale Menschen. Ich habe meine Wohnung, ich habe mein zuhause, aber leider auch in meiner Heimat, gab es Diktatur, der ist auch bis jetzt dort und gab es auch manche Terroristen Gruppen, und wegen den gibt es Krieg und deswegen musste ich meine Heimat verlassen und hier in Deutschland sein. Man verlässt seine Heimat nicht einfach so, sondern es gibt immer einen Grund. Warum sollte man seine Heimat verlassen? Und manchmal, der Grund ist groß, wie Krieg und manchmal gibt es auch noch einen anderen Grund, wie Hunger. Oder was es ist. Also viele Leute sagen jetzt in Europa und in Deutschland haben wir, wir haben hier eine Flüchtlingskrise, aber ich finde es einfach nur eine Solidaritätskrise. Wir müssen einfach den Leuten helfen, wir müssen einfach wissen warum, dass die Leute hierher gekommen sind. Bevor dass wir die Probleme hier lösen mit den Flüchtlingen, müssen wir ihre Probleme dort vor Ort lösen. Und wir müssen wissen solange dass es gibt Länder, die Waffen produzieren, die Waffen verkaufen und zu Diktaturen geben oder zu Terrorgruppen geben, dann müssen wir in Europa mehr und mehr und mehr Flüchtlinge aufnehmen. Und es ist einfach so, wir von hier gibt es etwas, was dort geschickt wurde und von dort gibt es Leute die hierher kommen wollen. Es ist einfach, wie gesagt, Solidaritätskrise, wir müssen nur einfach den anderen helfen und das war es. Ich danke euch und grüße von mir, Firas Alshater…”


Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Traduction: english

Declaration: Napuli

“We are demanding from European countries and the EU in general. Enough is enough! The time is to realize that the rights has to given to us. You know which right this are: the right of movement. We need to feel as a human by having freedom of movement. Stop Dublin, stop deportation, stop isolating people by not giving people right to study, or work, right of privacy and stop hatred. Anyway the change is coming. Let it happen don’t try to bloc it. As we are marching now it is the first step of getting our rights back. Here we are watching you, every time, every day, every minute, every second.”


Nous demandons en générale des pays de L’Europe et de L’UE. Trop c’est trop! Le temps est la de réaliser que les droits nous doivent être donner. Vous savez quels droits ce sont:Le droit de circulation. Nous avons besoin de nous sentir comme humain en ayant la liberté du mouvement. Arrêtez Dublin, arrêtez les déportations, arrêtez de isoler les gens en ne leur donnant pas le droit d’étudier ou de travailler, le droit de la vie prive et arrêtez la haine. De tout façon le changement va venir. Laissez le passer, n’essaye pas de le bloquer. Pendant qu’on marche pour l’instant, c’est le premier pas de reprendre nos droits. Ici nous vous observons, chaque fois, chaque jour, chaque minutes, chaque seconde.

autres traductions: deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/21/statement-napuli/

Declaration: Anonyme

“I’m from Somalia. I’ve been here now for, in Europe, for six years. Now I’m running six years. I came here when I was young. I was in another country. Its name is Belgium. I’ve been there for three and half year. I’ve done everything what they told me to done. I’ve been to normal school. I came here in Europe when I’m young. I lived there three years and half. I’ve done everything. I learned school. I have certificate. I have certificate for the, here they are used to call ‘Ausbildung’. Then the time when I finished my school they told me to move out their country. I came here in Germany. I thank German people they take me. They take my case. But I have one.. I have also problem in my future. Cause now I don’t see future, you know. The time when I was in Africa I had a problem. I moved from there, I came here. I think maybe this place Europe.. I mean in Europe, not in Germany cause now I … my life I see… is running, everywhere in Europe. I don’t see my future. So the main problem as… we as refugees we don’t have a future, you know. We don’t have a normal life as you people you used to live here, you know. We have different culture, different tribes, different… totally is different. But my point is: we need future. Especially me I need future. Cause I’ve been here – now I am running 6 years. But I don’t see the good system, I see the Babylon… it’s like Babylon system, you know. Cause they say, we take refugees, then we are inside they don’t help us and there is no alternative way to live. As in South Africa they take refugees, I’ve been there, they take refugees. They give you status to search work and they have work. But here, when you are outside the system you don’t have right. I tell you my real story. I’ve been stealer, I’ve been drug dealer, I’ve done everything in this six years in my life in Europe. So for me I see I come Europe not to solve my problem. I came Europe to become a criminal. And in my country I wasn’t in that kind of … criminal way or something else. For me, it is in my head, it is giving me stress to much, you know. But I think maybe these white people they changed to my mind to become a criminal and I don’t deserve it. That’s my real problem. I am here.. I say, thank Germany they take me, they give me this place. But I still, I don’t see future. My future.. I think anytime these German people they will say, hey, we don’t need you. Then I have to think another way where I can run, maybe another – Sweden, Canada, Australia, America. This is my original life, these things.. I’ve been here five years. The thing I see is: as a refugees we have to run everywhere. We don’t have right. You people you say we have right, but I don’t see the rights. That’s all.”


Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Traduction: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/164901091

Declaration: Idriss Al Sir Mohamad Suhel

Idris

“Hey, my name is Idriss Al Sir Mohamad Suhel. I’m from Sudan. I passed from my country long time ago, like 16 years right now, because the war. From my city something happening and I lost everything and then I passed from my country to Egypt and then from Egypt I go to Jordanian to continue our live. Tja, and then I was studying in University and I finished four years and two years more for how do you cook and then I was working, five star hotel or something like that and then I lost it because I don’t have documents to stay legal in Dubai or Jordanian. And then I passed to Syria and then from Syria to Turkey and then from Turkey to Greece. When I come to Greece land I have, like around, 7000 Euro. This is what I spend for my work before and I try to go go from Griechenland, because racist people too much. They make from my brother, from the back, scare cross. And then when I see that and I can not believable like in this europe or in this Griechenland you make with these people and kill the people on the street and then I passed from Athena to Comuniza. And then I lost less, I think five thousand Euro, I don’t spend with me only two thousand with me. And then I go to Comuniza to go away from Griechenland, because I cannot stay without work, I cannot stay without money, I cannot stay without food. So this is the Griechenland. I don’t got chance, I try four times and the italy send me back to greece. I don’t got chance for apply, I don’t got chance for the border, I only got chance with walking. From Griechenland, Macedonia, serbia, Hungarian, Austria and then I come to germany. So I make asyl case here, I waited for that three years and I can not believable, I have to wait long time. And I lost from time, three years from greece and three years from germany. This six years from my life and then I passed from Munich to Braunschweig and I stay in Braunschweig. And then when I got my transfer, in germany this is what you mean, transfer, and then from that I come to Oranienplatz. Because we fight our right. Fight for stay legal, fight because we are right. Because no border, no nation. Stop deportation. And then since 2012 until 2015, sorry, 2014. And then the police came and also finished Oranienplatz. All people have to go away, if you don’t go away, they get you in the jail. And then I passed to the school in Ohlauer straße. In the Schule, Hauptman Schule is a very old school, ok? And we stay also one year or one year and half like this. And also the police come to get out, all the people from Refugee, go out. And it was the time, wintertime and it was snow also. And then we got on the roof nine days. I fight in the roof, nine days in the Ohlauerstr. The police wanted to take us out, ok I fight with the police, I, not like sure fight with the police, because you can not fight with the police, but make like, scare for go away from us. And the I got the jail, five months also. And then after the jail I go out and then I got three years to stay in germany, legal. And I waited for that three years and this around like my history, but I need to talk about it clear, in germany is so so difficult for Refugees. I know the history from german, but now the german like looking for us and you think like these the people right to stay in germany. And this about all.”


 

Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Declaration: Anonyme (Kehl)

“Also, ich habe deutsch gelernt durch “Teachers on the road” group. Es gibt zweimal pro Woche, also es ist ehrenamtliche Arbeit oder Lehrer. Und, natürlich, ich fahre immer an die Unibibliothek und lese auf Dudenbücher, also grammatische Bücher. Also finde ich, die Sprache ist sehr schwierig, aber ist auch interessant, also jede Sprache hat was schön. Deswegen: Ich mag die Sprache auf jeden Fall. Und die Leute, in Mainz, sind ganz freundlich und die Stadt auch ist gemütlich. Und ich bin hier seit einem Jahr. Deswegen jetzt habe ich auch einen Termin bei der ehrenamtlichen Agentur, weil – ich habe keine Erlaubnis zu arbeiten und natürlich Studium auch. Und deswegen, ich suche jetzt ehrenamtliche Arbeit, natürlich konnte besser in diese Gesellschaft integrieren.”


Donc, j’ai appris l’allemand avec le groupe “Teachers on the road”. Il y a deux fois par semaine, c’est donc du travail bénévole ou un enseignant. Et, bien sûr, je vais toujours à la bibliothèque universitaire et lis des livres Duden, donc des livres grammaticales. Donc, je pense que la langue est très difficile, mais c’est aussi intéressant, chaque langue a quelle que chose de beau. Par conséquent: J’aime la langue dans tous les cas. Et les gens, à Mayence sont très chaleureux et la ville est aussi confortable. Et je suis ici depuis un an. C’est pourquoi j’ai maintenant un rendez-vous avec l’agence bénévole parce que – je n’au pas d’autorisation pour travailler et évidement pas d’études également. Et donc, je suis maintenant à la recherche d’un travail bénévole, bien sûr, pourrait mieux intégrer dans cette société.

 

autres Traductions: english

http://www.refugee-report.de/post/150647679

Declaration: Moussa Djibril Diakité

DSCN1316_lzn

“ Gango Kata Kafo. Djike Ado demandee…

onaa Keñamurunu.“


 

Convocation du groupe. L’espoire, la solidarité, l’aide…

On a besoin de ça.

 

autres traductions: english / deutsch

español

Covocatoria a grupos. esperaz y ayuda eso…

Es lo quieremos.

فارسی

همبستگی گروه. امید، همياري، کمک ….

ما به این نیازمندیم.

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/25/statement-moussa-djibril-diakite/

 

Declaration: Anonyme (Berlin)

“Şimdi mücadele devam ediyor.’ Biz Devrimci Mülteci Hareketi olarak 1,5 yildir Almanya sokaklarinda Residenzpflicht, Lager sistemini Abschiebung sisteminin degisitirlmesi icin mücadele ediyoruz. Ayni zamanda Almanya’daki irkci ve kolonyalist yasalarin degistirilmesi icin mücadele ediyoruz. Onun icn Almanya’da büyük bir yürüyüs yaptik, Düsburg’dan Berlin’e, cünkü orada bir mülteci intihar etmisti. Mülteci kamplari izolasyon özelligi tasiyan kamplar ve bütün Avrupa’daki mülteci ve göcmen politikalarina karsi direniyoruz. Simdi bazi lokal kazanimlarimiz oldu ama bunlar yeterli degil bizim icin. Biz simdi direnisi avrupa capina yaymak istiyoruz. Polis ve devlet ve Nazi’ler bize saldirdi sürekli cünkü biz dünyanin degisik yerlerinden gelen, degisik diller konusan insalardik. O yüzden biz bu kurumlari hep rahatsiz ettik ama simdiye kadar direnis yerlerimizi cökertemediler, simdi mücadele devam ediyor.”


 

Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Traductions: english / deutsch

 

http://www.refugee-report.de/post/136310536

Declaration: Ibrahim

“Ouvrez vous yeux pour regarder le monde

Je veux d’abord saluer tous les bonnes activistes pour les réfugies. Toujours, nous réfugies sont content avec les supporters avec du bon cœur. Encore je veux dire que la politique de l’Europe, elle se mêle en Afrique, et en même temps ferme les frontières vis a vis d’elle. Si L’Europe arrête de mettre les guerres en Afrique, on pourrait rester la bas. Pour que l’Europe s’ouvre, il faut des lois pour que les africains peuvent être ici. Toujours, les gens qui sont contre les réfugies, ils sont énerver et veulent rien faire avec nous. Leurs yeux sont fermer et leur penser aussi. Ouvrez vous yeux et votre cerveaux si vous êtes contre nous. Même si on n’a pas la même couleur de peau, nous sommes les mêmes gens. Et tant que les activistes ne sont pas fatiguer, on est content des supporters.

Dernièrement, je le répète, je remercie tous les activistes avec bon cœurs.

Ibrahim, ancien habitant du O-Platz”

Traductions: english / deutsch

de la même personne: Declaration: Ibrahim

Declaration: Attaullah

We are humans like you, you are free and should give us a free life. We shouldn’t be treated like animals. I haven’t think of Europe like that in my life. My life here is very boring and disturbing. Like me there are a lot of young guys without papers so why the government don’t think about us? They are happy in their lovely houses, they can’t feel us. We have a lot of problems and ain’t the biggest problem is that there are sending us back to our countries? It’s like they are pushing us to wars and worries. We are losing our abilities and we are totally used. So please pay attention towards our sympathetic request.


Nous sommes des êtres humains comme vous, vous êtes libre et vous devriez nous donner une vie libre. Nous ne devrions pas être traités comme des animaux. Je n’ai pas pensé pas de l’Europe comme ça dans ma vie. Ma vie ici est très ennuyeuse et inquiétante. Comme moi, il y a beaucoup de jeunes gens sans papiers, alors pourquoi le gouvernement ne pense pas à nous? Ils sont heureux dans leurs belles maisons, ils ne peuvent pas nous sentir. Nous avons beaucoup de problèmes et n’est pas le plus gros problème qu’ils nous renvoyés dans nos pays? C’est comme s’ils nous poussait à des guerres et des soucis. Nous perdons nos capacités et nous sommes totalement usée. Alors s’il vous plaît prêter attention à notre demande sympathique.

Autres Traductions: deutsch

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/02/statement-attaullah/

Declaration: Anonyme (Berlin)

“My statement for today is: We are not here in Germany to be a problem to the people of Germany and to the german government. But we are here to survive. And we’ve really came a long way before we get to this point. How I personally and in behalf of my other colleagues would be really grateful if the people of Germany and the government of Germany can really assist us in times of our document -because we are legally permitted to stay. But we are having this problem not of allow to work which is a really big problem. And there is always this statement: A idle mind is the devil’s workshop. Because staying without doing anything then it’s like you are dying slowly. So and the best where we can really .. even the people from Germany and the german government can really see the best in us is by us giving us the opportunity to contribute positively to the society of Germany and the people of Germany. But if we are not given the opportunity – so how can we be recognized? So we need them to give us this opportunity to meet up to show what we have. Which I belief we are all talented one way or the other. But if the chances are not there how can we really make it? Because the situation it’s ..is something we can not just talk about. Hopefully – we don’t know what the future may bring. But we are still here and strong. But I think it would be more better and good if we are giving the opportunity and the chance. For me as a person I know for the german government it’s really difficult because presently there is a heavy load in Germany- I know! Not only has the refugees. I know people come from other different parts of Europe – now want to stay in Germany because they are one of the countries with the best economy now in Europe. I know they are really having this problem but I think they should consider ours as a part of the society, as part of the community. Me and my people would really appreciate this if they can really do it for us. I think I am done.”


Une Traduction va suivre…

Si tu veux nous aider, envoies nous un mail: spreadthewords@riseup.net
On sera content d’avoir de tes nouvelles.

Traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/120477917

Declaration: El Mouthena

IMG_8056

“First thing I want is freedom of movement and the papers for all and rights like citizen in Europe for all the people. No Frontex for Citizen. Why is Frontex existing only for the refugees and migrants?

I don’t care who you are and where you from, which color, which nationality you have, what I know what I care, we have same blood. And we are human beings. Nobody is more important than others. If you are any religion or any race or any are you must respect human being. Nobody going out of mother country because of nothing. He has something, if you wane help him, solve his problem first, after that ask him why he is here. Because if you ask something and you cannot help, better to not ask. What happened before is happened, now we are in the present and we fight for future. For that we are in tent camp in Brussels now. Different nationality and different colors and different problems. Refugees and immigrants. But we have same enemy. This message is from me to all brother and sister who are like me, to be strong and not give up until your get your rights. Nobody is stronger than others. It just government and the government is elected from citizens of countries where you are suffering. If you wane solve your problem you must mobilize those who select government. To stand up with you then you have power and can change something. And from today we must start working mobilizing in every country we are there, if you are refuge or migrant we don’t care you are human like us. And we support you.

El Mouthena

We are here”


La première chose que je veux, c’est la liberté de mouvement et les papiers pour tous et les droits comme citoyen en Europe pour toutes les personnes. Pas de Frontex pour Citizen. Pourquoi Frontex existe seulement pour les réfugiés et les migrants?


Je m’en fiche qui vous êtes et d’où vous venez, quelle couleur, quelle est la nationalité que vous avez, ce que je sais ce qui m’importe, nous avons le même sang. Et nous sommes des êtres humains. Personne n’est plus important que d’autres. N’importe de quelle religion ou de race ou d’être vous êtes, vous devez respecter l’être humain. Personne ne quitte son pays natal à cause de rien. Il a quelque chose, si vous voulez l’aider, il faut d’abord résoudre son problème, après demande lui pourquoi il est ici. Parce que si vous demandez quelque chose et vous ne pouvez pas aider, mieux de ne pas demander. Ce qui s’est passé avant est passé, nous sommes maintenant dans le présent et nous nous battons pour l’avenir. Cest pour ça que nous sommes dans ce camp de tentes à Bruxelles aujourd’hui. Des différentes nationalités et différentes couleurs et différents problèmes. Les réfugiés et les immigrants. Mais nous avons le même ennemi. Ce message de moi est à tous mes frères et sœurs qui sont comme moi, d’être fort et de ne pas abandonner jusqu’à ce que vous obteniez vos droits. Personne n’est plus fort que les autres. C’est juste un gouvernement et le gouvernement est élu par les citoyens des pays où vous souffrez. Si vous voulez résoudre votre problème, vous devez mobiliser ceux qui choisissent ce gouvernement. Pour se lever avec vous, alors vous avez le pouvoir et vous pouvez changer quelque chose. Et à partir d’aujourd’hui, nous devons commencer à travailler à la mobilisation dans chaque pays, nous sommes là, que vous êtes refugies ou migrant on s’en fiche, vous êtes humain comme nous. Et nous vous soutenons.

El Mouthena

Nous sommes ici

 

autres traductions: deutsch

 

https://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/27/statement-el-mouthena/

Declaration: Mollee Thabit

“I’m Mollee Thabit. I came in Netherlands before two years. I hear before from human rights in Europe countries. Especially for Women, because my country, Yemen doesn’t have any rights for women, also it doesn’t have media. If media, you can show problems like Marriage by force. Me, I choose an african man, married him. I’m in danger, because my family wants to kill me and my husband. Now five years. I run, I run from a country, because my family try to kill me and my husband. Also I think Netherlands don’t have any rights for women. Me, I’m in the streets, since two years.”


Je suis Mollee Thabit. Je suis venu aux Pays-Bas avant deux ans. J’entendais avant de droits de humains dans les pays d’Europe. Surtout pour les femmes, parce que mon pays, le Yémen n’a pas de droits pour les femmes, aussi il n’a pas les médias. Si les médias, vous pouvez montrer des problèmes comme le mariage forcé. Moi, je choisis un homme africain, l’ai épousé. Je suis en danger, parce que ma famille veut me tuer et mon mari. Maintenant, cinq ans. Je fuit, je fuit d’un pays, parce que ma famille essaye de me tuer et mon mari. Aussi je pense que les Pays-Bas ne possèdent pas de droits pour les femmes. Moi, je suis dans les rues, depuis deux ans.

autres Traductions: deutsch

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 012-fr

“Bon, pour les situations, ce n’est pas facile parce qu’on est là. On n’est pas des … pour trouver les allemands, pour parler allemand ce n’est pas facile. On est là, un an. On n’aime pas les situations … même il y a le froid, souvent … même il y a de l’eau, là. Il y a de l’eau qui est ici, là. Ce n’est pas bon. Ici … là … si le froid a commencé et que le chauffage ne marche pas … vraiment … toutes les situations sont très difficiles. Au pire, les gens ont une chambre avec trois personnes. Ici, toutes les situations sont très difficiles, très très difficiles. On peut aussi dire … avant on trouvait des appartements au bout de trois ans. Ce n’est pas facile. Vraiment. Donc, ça me plait pas.”

Traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/148225629

Declaration: Gerard

extrait


Greard-fr

“Gerard, 39 years, from Burundi in detention center Rotterdam (NL) since 1st December 2013. He lived in the U.S.A, in Canada and when Canada deported him back to Burundi, he asked for asylum in the Netherlands. Rejected. Now he is for the 2nd time in detention. He suffers, is depressed. He wants a normal life. In Burundi he will be jailed for 12 years, because he is homosexual. He wants Freedom no Jail. He still believes in God. He thanks all freedom fighters for marching.”


Gérard, 39 ans, du Burundi, dans le centre de détention de Rotterdam (NL) depuis le 1er Décembre 2013. Il a vécu aux Etats-Unis, au Canada et lorsque le Canada l‘a expulsé vers le Burundi, il a demandé l’asile aux Pays-Bas. Rejeté. Maintenant, il est pour la 2ème fois en détention. Il souffre, est déprimé. Il veut une vie normale. Au Burundi, il sera emprisonné pendant 12 ans, parce qu’il est homosexuel. Il veut la liberté pas de prison. Il croit encore en Dieu. Il remercie tous les combattantes de la liberté pour la marche.

Note: Ce n’est pas une déclaration, un message directe, il est passé par d’autres personnes (et pas seulement par la traduction) avant d’être sur ce blog. En outre, il n’est pas clair si les gens savaient qu’ils pouvaient parler de tout ce qu’ils veulent. Mais avant que cela soit perdu, ça trouve aussi sa place ici.

autres traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/28/statement-gerard/

Declaration: Meiga

_MG_6933_Mega

extrait


Meiga-fr

“On a fait des flyers, et c’est comme tous ce qu’ils ont écris, toute la marche c’est bien. On est tous solidaire, j’ai parlé avec des gens qui sont en Italie ou en France. Ils voient les images, et ils sont content, ils trouvent ça bien et ils veulent venir pour Bruxelles. Ils sont bien content de ce qu’on fait. Je suis en contacte avec un journaliste français, il a dit qu’il est content de la marche. Beaucoup de gens trouvent aussi que c’est une bonne chose. Pour moi même, je suis content jusqu’ici avec les choses, et les gens, mais il faut continuer notre mouvement. Tous les gens qui viennent ici, ils doivent comprendre pourquoi on a fait ça. Nous on vient de tous l’Europe, mais la France et l’Amérique ont bombardé la Libye. Parce que moi j’ai vécu 17 ans en Libye et j’aurais jamais cru aller en Europe. Mais aujourd’hui il faut voire comment on vit. C’est ça comme les amis qui sont ici, patience. Ça donne beaucoup de chose. Parce que nous sommes pas les criminelles, nous sommes les gens. Ils faut qu’on se rencontre ensemble.”

 

Traductions: english / deutsch

de la même personne: Declaration: Meiga (Berlin)

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/21/statement-meiga/

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 011-fr

السلام عليكم يا أخوتي ، أريد أن أقدم لكم فقرة مني لتقديم اللجوء هنا.
عند تقديمك لطلب اللجوء في المانيا ولديك بصمة في بلد آخر سيرسلون إليك اوراق بهذا . الاوراق حصرا ستكون باللغه الالمانية عندها يجب عليك ان تستعين بشخص يترجم لك الاوراق بلغة بلدك ، بعد ذلك يجب ان توكل محامي في الاسبوع الذي ارسلت فيه الاوراق اليك ثم تنتظر بعدها قرار قبولك او الرفض. ، في حال لم توكل المحامي في نفس الاسبوع سيمنحونك مهله ومدتها اسبوعين لمغادرة المانيا بعد إنتهاء المده سيقومون هم بإعادتك إلى البلد التي بصمت بها قبل مجيئك إلى المانيا . هم يقومون بإعادة الناس بهذه الطريقة. هذه هي الطريقه لمن كان يملك بصمه في بلد اخر . . هذه الطريقة الوحيده قدمتها لكم لتفهموا القوانين والنصوص بشكل جيد.


 

Salut mes frères et soeurs. Je veux vous présenter un texte pour des demandeurs d’asile ici en Allemagne.
Si tu demandes l’asile en Allemagne, mais tu as déjà donné tes empreintes dans un autre pays, tu recevras de la poste de l’Allemagne à cause de ça. Les lettres sont écrit en allemand, donc tu as besoin d’un traducteur pour ta langue: anglais, arabe et cetera. Ensuite tu es obligé de trouver un avocat dans la même semaine et tu es forcé d’attendre la décision, consentement ou rejet. Si tu n’as pas autorisé un avocat, il te restent deux semaines pour quitter le pays. Si tu es resté quand même en Allemagne après l’écoulement du délai, tu es obligé de rentrer dans le pays où tu as donné tes empreintes. Comme ça, l’Allemagne renvoie les gens. C´est la méthode pour ceux qui ont donné leurs empreintes dans un autre pays. Que j’ai dit, était une occasion pour vous, pour mieux comprendre les textes et les lois.

 

Traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/194032476

Declaration: Abdoul Karim Bah

_MG_6908_AbdulKarim

extrait


Abdoul Karim Bah-fr

“Je suis un réfugié politique, demandeur d’asile en belgique. Contenue de instabilité qui règne dans nos pays respectives, nous contraint a s’exiler et demander accueil au pays a traditions soi disant démocratique. Mais contenue du système de la politique migratoire, pour l’instant dans ces pays européen me pousse a vivre au minimum et ça me crée énormément de problèmes. Par exemple en belgique, en plus de ne pas nous reconnaître notre statu de réfugiées, nous vivons misérablement sans travaille et sans revenue, sans toit. Grace au association qui sont charger de soutenir les personnes vivant a la rue ou sans situations, nous redonne un peu de vigueur pour tenir . C’est ce qui me pousse a faire cette marche pour rencontrer d’autre sans papiers dynamiques et des supporters qui nous soutiennes dans notre dynamique de réclamer notre droit. Et je voudrais que l’aboutissement de cette marche va a Bruxelles, que nous allons faire des actions devant les institutions européen. Pour qu’ils changent la politique migratoire, qu’ils changent les accord du Dublin et qu’ils arrête Frontex. Car nous assistons a combien de personne qui meures dans les eux frontaliers. Dans l’espoir de retrouver une vie plus meilleure, car ils ont fuit un système qu nous impose l’occident.”

 

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/02/statement-abdoul-karim-bah/

Declaration: Samba

extrait


Samba-fr

“What I want to say to human right Organizations. Let them got to Libya and help black people. Because at the moment, I call my friends in Libya, they tell me, if you go out, if the astma (?/ kind of youth gang) boys catch you, they will asked for money or iron your face. Before they just beat you, but now they iron you. Some people are dying in the prisons because there is no food and no medicine. Please let them go there and help the situation for the foreigners, for all, not just black people. If this message can reach them Today it is good.”


Ce que je veux dire aux associations des droits humains. Laisser les aller en Libye et aidez les gens noirs. Parce que pour le moment, j’appelle mes amis en Libye, ils me dissent, si tu sort, si les astma(?/ une sorte de gang de jeunes) boys t’attrape, ils vont te demander de l’argent ou ils vont repasser ton visage. Avant ils te battaient juste, mais maintenant, ils te repasse. Certaines personnes sont en train de mourir dans les prisons, parce que il n y a plus de nourriture et plus de médecine. S’il vous plait, laisser les aller la-bas et aidez la situation des étrangers, pour tous, pas juste pour les gens noirs. Si ce message peut les parvenir aujourd’hui, c’est bien.

autres traductions: deutsch

Declaration: Ghani Usman

_MG_6827_Ghani

extrait


Ghani Usman-fr

“I want to say about me why we come here. We have too much problems in our countries. I spend my life in problems. I come here in Germany, they are creating too much problems for us. We apply to asylum here and I’m also sick I have a big Illness. I have Hepatitis C and there is no treatment. I waste one year in Germany and all the doctors are saying they don’t want to help me. And after they are give me big problems. They want to deport me in Hungary, there they have my fingerprints. I wanna ask them why to do that with me? They have waste my one year. I think my older life is going with problems. You think about us. We are also humans like you, but you don’t wanna see us. So that’s why we are going to the long march for freedom. I think it is better for our future.”


 

Je veux dire sur moi pourquoi on vient ici. Nous avons trop de problèmes dans nos pays. J’ai passe ma vie dans les problèmes. Je viens ici en Allemagne, ils créent trop de problèmes pour nous. Nous demandons l’asile et je suis aussi malade, j’ai une grande maladie. J’ai la Hépatites C et il n y a pas de traitement. J’ai gaspillé un an en Allemagne et tous les Docteures m’ont dit qu’ils ne veulent pas m’aider . Et après ils m’ont fait des grands problèmes. Ils veulent me déporter en Hongrie, la-bas ils ont mes empreintes digitales. Je veut leurs demander, pourquoi vous faite ça avec moi? Ils ont gaspille mon année. Je pense que ma vielle vie est plein de problèmes. Pensez a nous. Nous sommes des humains comme vous, mais vous ne voulez pas nous voire. C’est pour ça qu’on vas a la longe marche pour la liberté. Je pense que c’est mieux pour le future

 

autres Traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/20/statement-ghani-usman/

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 010-fr

لهذا السبب أريد ان أبقى مع عائلتي بألمانيا

انا سيدة مصرية متزوجه لدي إبن و إبنة إبني عمره تسعة عشرة سنة وبنتي عمرها ستة عشرة سنة . قدمنا طلب لجوء في دولة ايطاليا منذ سنة وشهرين وللاسف واجهنا الكثير من الصعوبات من سوء المعامله والحالة الاقتصادية الضعيفة لايوجد بيوت للسكن إلا لمدة ستة اشهر بعد هذه المده يخرجونك من المنزل لتسكن الشارع او في أي مكان . بالإضافة إلى عدم توفر العمل , زوجي بحث عن عمل ولم يجد .ابنتي دخلت المدرسة ولكن لم تستطيع أن تكمل دراستها بسبب ثمن الكتب والادوات المدرسية كانت غالية ,ومع الاسف الحكومة ليست مسئولة عن شراء الكتب والادوات المدرسية للاجئين ,بالاضافة الا الدخل الشهري كان بمعدل مئة وعشرون يورو لاربعة اشخاص في الشهر فقط . ولو تقدمنا بأي اعتراض للحكومة فتصدر قرار بترحيلنا من ايطاليا . وصل الحال بنا بأن نسكن مع عائلة اخرى في بيت لقد كانت ايام صعبة جدا . فلهذا السبب قررنا المجيئ إلى المانيا وعندما وصلنا عاملونا بكل احترام وتقدير وجدنا فرق كبير بين الدولتين ,لهذا السبب نتمنى البقاء هنا في المانيا لمساعدتهم الكبيرة للاجئين وتقديرها لهم ومن اتمنى البقاء هنا من اجل مستقبل ابنائي وشكرا


 

Pourquoi je veux rester en Allemagne avec ma famille

Je suis une femme de l’Égypte et je suis mariée. J´ai un fils et une fille. Mon fils a 19 ans et ma fille a 16 ans. Nous sommes restés en Italie pour un an et deux mois et là nous avons souffert beaucoup sous les conditions de la procédure de demande d’asile et de la situation économique. Il manquait de logement. Des logements sont donnés que pour six mois. Après on est jeté sur la rue et on est laissé à soi-même. Il n’y a pas eu de travail – mon marie a cherché du travail mais il n’a pas arrivé a en trouver un. Là, ma fille est allée à l’école, mais nous n´étions pas capables de payer les hauts prix pour les livres et il n’y a pas eu un soutien de l´État. Au total, nous avons reçu un argent de poche mensuel de 120€ pour 4 personnes. Sur tous les niveaux, cela ne suffisait pas. Si on se plaignait des circonstances, on était jeté du programme de soutien. Donc, finalement nous avons habité avec une autre famille dans un petit appartement avec seulement une cuisine et une salle de bain. En plus on nous a traité très, très mal. Quand nous sommes arrivés ici en Allemagne nous avons connu un traitement complètement différent. On a connu un traitement sur la base du respect et de l’humanité qui respecte les circonstances lourdes des réfugiés. Nous espérons que nous pouvons rester ici, parce que nous avons vu combien la vie peut être belle et qu’il existe un comportement respectueux et humain ici. J´espère que nous pouvons rester ici, pour l´avenir de mes enfants. Merci.

 

autres Traductions: english / deutsch

 

http://www.refugee-report.de/post/198547326

Declaration: Daniel Milanovicz

extrait


Daniel Milanovicz-fr

“Die Leute sollen besseres Essen bekommen und Duschen zu Hause haben oder sie sollen einen Pass bekommen, um ein besseres Leben zu haben. Wenn nicht, sollen sie ein Haus bekommen, ein normales Leben, wie die Deutschen, und die Kinder sollen bessere Kleider und Versorgung bekommen. Wir müssen jeden Winter 300 Meter zur Dusche laufen. Wir dürfen nicht mal eine Waschmaschine haben. Wir wollen nicht, dass zwei Familien in einem Zimmer leben. Es gibt in der Schule eine Bäckerei und viele Kinder kaufen sich da Essen, nur wir nicht. Ich finde es schade, dass wir nur 240 Euro bekommen. Wenn wir mehr bekommen hätten, hätte ich mir auch was in der Schule zu Essen gekauft. Ich will anderen Leuten auch helfen, aber ich kann nicht, weil ich nichts habe und selbst arm bin. Ich heiße Daniel Milanovic und bin zwölf Jahre alt.”


 

Les gens doivent recevoir de la meilleure nourriture et des doches à la maison ou ils doivent recevoir un Passeport pour avoir une meilleure vie. Sinon, ils doivent recevoir une maison, une vie normale, comme les allemands et les Enfants doivent recevoir des meilleure Vêtements et un meilleure ravitaillement. On doit marcher chaque hivers 300 mètres jusque à la douche. On n’a même pas le droit d’avoir une machine à laver. On ne veut pas que deux familles vivent dans une chambre. A l’école il y a une boulangerie et beaucoup d’enfants s’achètent à manger, sauf nous. Je trouve ça dommage qu’on reçoit que 240 Euro. Si on n’aurait reçu plus, moi aussi j’aurais acheté quelque chose à manger à l’école. Je veux aider d’autres gens, mais je ne peux pas, car je n’ai rien et moi même je suis pauvre. Je m’appelle Daniel Milanovic et j’ai douze ans.

autres Traductions: english

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/16/statement-daniel-milanovicz/

 

Declaration: Ibrahim

extrait


Ibrahim1-fr

“Je m’appelle Ibrahim. Je trouve ce que l’union européen a fait pendant la réunion a Malta, ils sont entrains de diviser les réfugies africains et les réfugies qui vient de Syrie. Donc ils dissent que les réfugies syriens sont les vrais réfugies et les africains sont les réfugier économiques. Moi je ne comprends pas cette parole. Parce que je trouve que les problèmes que fuis les syriens sont les même problèmes qu’on fuit en Afrique aussi. Vraiment je ne comprend pas, ça a commence en 2011, on a fuit la Libye a cause de la guerre aussi. Vraiment je trouve ça compliquer, c’est n’est pas vrais. Nous sommes les réfugies, qui fuit les même problèmes. Si les européens ne veulent pas que les africains vienne, il faut arrêter de faire souffrir l’Afrique. Donc ils disent que nous sommes des réfugies économiques, mais comme vivre sans travaille, sans avoir de l’argent? Toujours on veut vivre, on n’est pas venue pour faire de la violence ou devenirs criminelle. On veut vivre comme les citoyens européens.”

 

Traductions: english / deutsch

de la même personne: Declaration: Ibrahim

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 009-fr

“Bon, si présentement, je suis auprès de vous, c’est par rapport à être partisan de cette requête, dont vous mettez sur pied. Parce que nous les asylants, nous avons un point qui n’est pas valorisé et je pense que dans votre aide vous pourrez peut-être nous donner cette occasion de pouvoir revendiquer nos droits pour que nous, les asylants surtout, pussions avoir tous les avantages dont nous pourrons avoir. Parce que pour le moment nous sommes dans des Heim, nous dormons un peu, je veux dire un peu mal parce que nous sommes pas libres de faire ce que nous voulons et principalement, moi, je veux avoir une situation confortable. Et ce que je vie, je le vie pas très bien. Dans ce que je veux vivre présentement, c’est avoir un bon logement où je peux être seul, ou je peux me divertir peut-être avec ma copine très bien parce que je suis dans un appartement, dans une chambre où nous sommes deux nous ne pouvons pas faire un truc de bien. Je pense que présentement je veux cela pour que tous ensemble, puissions exprimer notre joie sur ce territoire. Je sais que dans ce territoire nous n’avons pas tous les mêmes droits mais en tant que être humain nous devions vraiment l’avoir. Parce que l’être humain ne doit pas être traité d’une autre façon. Parce que quand on regard peut être les animaux qui sont ici sont traité même plus que nous! Ce qui n’est pas normale. Présentement je veux vraiment sensibiliser tous ceux qui sont dans la même situation que moi, puisse venir, pour que tous ensemble puissions mener cette conquête pour avoir une bonne situation dans le territoire. Et je vous remercie encore infiniment pour votre appui pour nous. Et Je pense qu’ensemble, principalement avec mon aide, m’aider et tous ceux qui connaissent pas vraiment leur droit. Je pense que c’est tout.”

 

Traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/171251408

Declaration: Omar

_MG_6814_Omar

extrait


Omar02-fr

“The international Geneva Convention was established to protect refugees’ human rights in the first place. This means open a safe route beyond borders to save thousands of refugee lives, harbor and not kill asylum seekers in oceans or on lands, and establish offices overseas to help them come to safety and freedom. But instead of doing this European politicians hired a racist agency like Frontex, that kills refugees in the Mediterranean fleeing to Europe in their boats, or in lands, cut treaties with countries that have access to Europe. This is what law-makers have created for refugees beyond borders, and even worse: If they manage to come to Europe they will be deprived from their human rights like to move freely and unite with their family, and the right to work and integrate within their new European society because of the fact that most refugees get rejected, even if they are eligible, like in Germany, where the staggering rejection rate is more than 95%. European citizens have to remember that refugees are posing no danger to Europe and migration is not a crime, also they need to be granted a chance to contribute to the society where they live. I hope you can support laws that give equal human and civil rights for refugees, and bring social equality by sharing the same human right that European people are enjoying right now with immigrants and refugees.”


 

La Convention de Genève internationale a été créer en premier lieu pour protégé les droits humain des réfugiés. Ça veut dire d’ouvrir une route sur derrière les frontières pour sauver la vie de milliers de réfugiés, leurs donner un hébergement au lieu de les tuer sur l’océan ou sur la terre. Aussi ouvrier des offices outre-mer, pour leurs aidée en Sécurité et en Liberté. Mais au lieux de faire ça, des politiciens européens ont engagé une agence raciste, comme Frontex qui tue les gens dans la méditerranée, qui essayent de fuir en Europe par bateaux ou par des chemins sur terre, on conclue des traites avec des pays, qui ont un accès a l’Europe. C’est ça que les législateurs ont créer pour les réfugiés derrière les frontières et encor pire: Si ils arrivent a parvenir en Europe, ils déshérite de leurs droit humains, comme le droit de se bouger, de s’unir avec sa famille, de travailler et de s’intègre dans la nouvelle communauté européenne, a cause du fait que le plus grand nombre des réfugiés sont refuser, même si ils sont admissible, comme en Allemagne ou le taux de réjection dépasse plus de 95%. Les citoyens européens doivent se souvenir que les réfugiées ne pose aucune danger a l’Europe et que la migration n’est pas un crime. Aussi doivent ils recevoir une chance de contribuer quelque chose a la société dans laquelle ils vivent. J’espère que vous pouvez soutenir des lois, lesquelles donnent aux réfugié les même droit humains et civiles, et donne l’equalite sociale.

autres traductions: deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/15/statement-omar/

Declaration: Mohammed T. Hussine

extrait


Mohammed T. Hussine-fr

“Life is struggle, we accept it and we fight for our rights. And we don’t give up. Never ever. We continue the fighting against wrong policy until to get our right. And in the end we will win, but in the battle. Battle of Armageddon, when time coming. Never ever we don’t want accept orders from Lucifer. Yes we know the time for this, but in the end we will win. Fuck off Fuck. New World order.
We born free
we will stay in the earth free
and we will die free”


La vie est un combat, nous l’acceptons et nous nous battons pour nos droits. Et nous ne relâchons pas. Plus jamais. Nous continuons le combat contre la mauvaise politique jusqu’à obtenir notre droit. Et à la fin nous allons gagner, mais dans la bataille. Bataille d’Armageddon, lorsque le temps est venu. Jamais nous ne voulons accepter des ordres de Lucifer. Oui, nous savons le temps pour cela, mais à la fin nous allons gagner. Putain de merde. Nouvel ordre mondial.
Nous sommes nés libres
nous allons rester libre dans la terre
et nous allons mourir libre

autres traductions: deutsch

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 008-fr

“If you don’t use the shoes I used and don’t go the ways I have got in my life you would never ever understand how difficult my life is even if you try to.

Every time I think that “Now everything is ok” something bad happened! Today I know that nothing will be ok in my life because the life must show me that I’m Afghan girl and I think that the life thinks that must born and die without having a happy day in our life. Yes I know that I’m too young to say that things but I’m just tired from everything in my life!

I’m 16 years but I started new life in many countries and I learned many languages also. Now I’m here in Germany having many problems and asking for help but sometimes I think that nobody cares.

I just can’t support my life like this any more!”


 

Si vous n’utilisez pas les chaussures que j’ ai utilisé et n’avais pas pris les chemins que j’ai prie dans ma vie, vous ne comprendrez jamais comment ma vie est difficile, même si vous essayez.

Chaque fois que je pense “Maintenant, tout est ok” quelque chose de mauvais est arrivé! Aujourd’hui, je sais que rien ne sera ok dans ma vie parce que la vie doit me montrer que je suis une fille afghane et je pense que la vie pense qu’il faut naitre et mourir sans avoir un jour heureux dans nos vies. Oui, je sais que je suis trop jeune pour dire ces choses mais je suis juste fatigué de tout dans ma vie!

J’ai 16 ans mais j’ai commencé une nouvelle vie dans de nombreux pays et je appris beaucoup de langues aussi. Maintenant, je suis ici en Allemagne ayant de nombreux problèmes et demandant de l’aide, mais parfois je pense que personne ne se soucie.

Je ne peux plus pas supporter ma vie comme ça!

autres Traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/192470097

Declaration: Mohammed Ishtiaq

_MG_6830_Mohammed

extrait


Mohammed Ishtiaq-fr

“I’m from Pakistan. And I also face too much problems in Pakistan. That’s why I come here in Germany but what I don’t know here they have too much problems for me. My house is four kilometers far from market and we don’t have bicycle and also don’t have buses. Then they are not approve our work permissions. People given us work but our Landesamt doesn’t accept it. We can’t go out of the Landkreis without permission. Neuulm is like a sweet jail. We can’t work, we can’t go out of city it’s a big problem. We are not birds, we are humans. We want freedom, for work, to go everywhere without permission. Because we don’t have papers there, we just have Ausweis there. I don’t wanna spend my all life in problems. I want to die happy. So that’s why I’m going to the long march for freedom. I have to appeal support from everybody. And thanks for everything.”


Je viens de Pakistan. Et je face trop de problèmes au Pakistan. C’est pour ça que je suis venue ici en Allemagne mais ce que je ne savais pas qu’ils ont trop de problèmes pour moi ici. Ma maison est a quatre kilomètres du marché et on n’a pas de vélos et ni de buses. En plus ils n’approuvent pas nos permissions de travaille. Des gens nous donnent du travaille, mais notre Landesamt ne l’accepte pas. On ne peut pas sortir de notre Landkreis sans permission. Neuulm est comme une douce prison. Nous ne pouvons pas travailler, nous ne pouvons pas sortir de la ville, c’est un grand problème. Nous sommes pas des oiseaux, nous sommes des humains. Nous voulons la liberté, de travailler, d’aller partout sans permission. Parce ce que nous n’avons pas de Papiers la-bas, nous avons juste un Ausweis la-bas. Je ne veux pas passer toute ma vie dans des problèmes. Je veux mourir heureux. C’est pour ça que je participe a cette longue marche pour la liberté. Je dois demander le support de tous. Et merci beaucoup pour tous.

autres Traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/23/statement-mohammed-ishtiaq/

Declaration: Anonyme

excerpt


Anonymous 007-fr

سلام! من یک زن تنها هم همرای با فرزندانم با اثر مشکلاتی که من در افغانستان داشتم و جانم در خطر بود. پناه در اروپا آوردم. بشتراز دوشبانه روز با پاه پیاده همرای فرزندان کوچک ام در راه بودم. مدتی در ایتالیا بودم . واز ایتالیا به سویدن رفتم با امیدی که کمک هم کند. من یک زن تنها همرای بچه هایم دوباره برگشتاندم به ایتالیا واز ایتالیا برگشت هم به آلمان و به امیدی که من را کمک کند. تا به حال به من وفرزاندنم توجی نشده است وامیدواره ام از این به بعدٲ به فرزندانم توجه کند و تشکر


 

Bonjour, je suis une femme seule avec mes enfants. A cause des problèmes que j’avais en Afghanistan, ma vie était en danger. Pour sauver ma vie, je suis venu en Europe. J’ai marché plus de trois nuits avec mes jeunes enfants. Pendant un certain temps, j’étais en Italie. Après cela, je suis allé d’Italie à la Suède avec l’espoir qu’ils vont m’y aider. On m’a envoyé avec mes enfants en Italie. De Italie Je suis venu en Allemagne, pour que l’Allemagne m’accorde la protection. Jusqu’à présent, ils n’ont pas fait attention a moi. Je souhaite que ils peuvent aider mes enfants à partir de maintenant. Merci!

autres traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/201706676

Declaration: Abdirahim

IMG_7657_lzn

extrait


Abdirahim-fr

“My name is Abdirahim, I’m from Somalia. I came in France 2008 and I seeked asylum. I was waiting for six months for the interview and then, when I got my interview, after one month I got negative. I took a recourse against this decision and I was waiting for two years and a half for the high court and they rejected me, in total it was three years. After the high court decision was negative, again I took a recourse for one year and half and again it was negative. And the migration police send me a letter that said you have to move out from France in one month. I respected the law and came in Germany and I seeked asylum. Then I told them everything about my history from France, to tell them I requested here my asylum. Then they said ok, we gone contact France authority, if France accept to take your responsibility we will send you back to France. If France said no, Germany taking charge of your asylum. They send my case to France and France said ok, send him back. And the Bundesamt try to deport me to France. It did not happened, my deportation was cancelled and I didn’t want to go back there. I waited for five years and they didn’t want me. If I would go back there, I would live on the streets or be deported to my country. If they deported me to Somalia there are still the problems I fleet before. And I don’t want to go back. If I go back it would be a danger for my live. I request from German government to accept my asylum.”


Mon nom est Abdirahim, je suis de la Somalie. Je suis venu en France en 2008 et j’ai demandé l’asile. J’ai attendue pendant six mois pour l’entretien, puis, quand j’ai eu mon entretien, après un mois, j’ai reçu négatif. J’ai pris un recours contre cette décision et je l’attendais depuis deux ans et demi pour la haute cour et ils m’ont rejeté, au total il y avait trois ans. Après que la décision de la Haute Cour a été négative, de nouveau j’ai pris un recours pour un an et demi et encore c’était négatif. Et la police de la migration m’a envoyé une lettre qui dit que vous devez sortir de la France en un mois. J’ai respecté la loi et suis venu en Allemagne et j’ai demandé l’asile. Alors je leur ai dit tout au sujet de mon histoire de France, pour leur dire que je demandé ici mon asile. Puis ils ont dit ok, nous allés contacter les autorités de France, si la France accepte de prendre votre responsabilité, nous allons vous renvoyer en France. Si la France dit non, l’Allemagne va prendre en charge votre demande d’asile. Ils ont envoyé mon cas en France et la France a dit ok, renvoyez-le. Et le Bundesamt a essayé de m’expulser en France. Ce n’est pas arrivé, mon expulsion a était annuler et je ne voulais pas y retourner. J’ai attendu pendant cinq ans et ils ne voulaient pas de moi. Si je retournerais là-bas, je vivrais dans la rue ou ils m’expulseront vers mon pays. Si on m’expulsés vers la Somalie il y a encore les problèmes que j’ai fuit avant. Et je ne veux pas revenir en arrière. Si je reviens, ça serait un danger pour ma vie. Je demande du gouvernement allemand à accepter mon asile.

 

autres Traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/08/01/statement-abdirahim/

Declaration: Hindiyo

extrait


Hindiyo-fr

“I’m from Somalia. I came in Netherlands 2010. I asked asylum, then they reject my asylum procedure. Then they put me in a refugee camp. I was living 2 ½ years in the refugee camp. And then they put me outside in April 2013. Then I came in in Amsterdam and joined the group “we are here”. I participate with the demonstrations and movement. I didn’t get my right as a human being. In Holland, they treat refugees very badly. As you living in the street you don’t have health insurance, food, shelter and also you don’t have incomes. For me, it was very difficult, that I don’t have family in Holland and also in Somalia. I had nobody to call mine or to share my problems, apart from the group “We are here”. I also become sick when I was living in the street, my red-blood cells becomes low and I was admitted to the hospital. And the Doctor said, you have to eat some fruits and vegetables. But it was difficult for me, because I hadn’t anything to buy. There is war in my country, but I never faced such a problem, then I faced in Holland. I didn’t come to this country by myself, I came with Visa and still I didn’t get my rights. They took my fingerprints and I can’t ask in another country of Europe. Because, if I do that, I will be deported back. This is my historical life, I came across. And I will tell it my children later.”


Je suis de la Somalie. Je suis venu aux Pays-Bas en 2010. Je demandais l’asile, puis ils ont rejetter ma procédure d’asile. Ensuite, on m’a mis dans un camp de réfugiés. 2 ½ ans, je vivais dans le camp de réfugiés. Et puis on m’a mis dehors en Avril 2013. Puis je suis tombé à Amsterdam et j’ai rejoint le groupe “We are here”. Je participe aux manifestations et au mouvement. Je ne reçois pas mon droit en tant qu’être humain. En Hollande, ils traitent les réfugiés très mal. Comme vous vivez dans la rue, vous n’avez pas d’assurance de santé, de nourriture, d’abris et aussi vous n’avez pas de revenus. Pour moi, c’était très difficile, que je n’ai pas de famille en Hollande et aussi en Somalie. Je n’avais personne à nommer les miens ou de partager mes problèmes, en dehors du groupe “We are here”. Je suis aussi devenue malade quand je vivais dans la rue, mes globules rouges devient faible et je fus admis à l’hôpital. Et le docteur a dit, vous devez manger des fruits et des légumes. Mais c’était difficile pour moi, parce que je n’avais rien à acheter. Il ya la guerre dans mon pays, mais j’ai jamais fait face à un tel problème, que je suis confronté en Hollande. Je ne suis pas venu dans ce pays par moi-même, je suis venu avec un Visa et encore je ne reçois pas mes droits. Ils ont pris mes empreintes digitales et je ne peut pas demander à un autre pays de l’Europe. Parce que, si je fais ça, je vais être déporté. Ceci est ma vie historique, dans laquelle je suis tombé. Et je vais la dire à mes enfants plus tard.

autres traductions: deutsch

Declaration: Tresor

extrait


Tresor-fr

“C’est vous qui avez lié votre histoire à la notre, En vous ingérant dans nos différentes sociétés africaines, nous déstabilisant, nous divisant et en nous pillant. Aujourd’hui, nous sommes en Europe, il faut assumer: nous voulons la liberté et l’égalité de droits en tant que réfugies!”

 

Traductions: english / deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/13/statment-tresor/

Declaration: Naifi

extrait


Naifi-fr

“We just need jobs, because we are youngsters and please give us a chance, because we are also like you – our hearts, our minds. We are not blond and our color is not like you, but we have not made our bodies with our hands. So it’s a humble request. Please see us with love, we are just hungry. A hunger for love.”


On a juste besoin de travail, parce que nous sommes des jeunes gens et s’il vous plaît donner nous une chance, car on est comme vous – nos cœurs, nos Pensées. On n’est pas blond et notre couleur n’est pas la même que la votre, mais on n’a pas fait nos corps avec notre mains. Donc c’est une humble demande. S’il vous plaît voyez nous avec amour, on a juste faim. Une faim d’amour.

 

autres Traductions: deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/15/statement-naifi/

Declaration: Anonyme (Berlin)

extrait


Anonymous (Berlin) 004-fr

“My statement goes to the german society. And it is a call. I want to call the german society to be more sensitive to peoples situation and to understand or try to understand what people make talk the way they talk and what makes the people take steps the steps they take and what it would mean if it was opposite. If you would have to flee from Germany to somewhere else. So this people they arrive here and then they reach a society that is closed for what reason ever. The society of Germany is not open for people who enter the country and specially if this people are in need. But if you have big money you are welcome and if you have knowledge you are welcome. That means they are only up to suck resources like natural resources and it goes on like sucking people´s intelligence. That means if they give you green card for America or paper for Europe because you are a good mathematician or physician or whatever then they would like take you and give you money. Or if you a good sports man, you don´t even speak german, you would get german paper tomorrow to play for the national team. And this is not fair. The society, it is the duty of the society to change this things. It is not the politics. The politics should be in the hand of the society if it is a democratic country or whatever, you know Rechtsstaat. If they talk about it then the people should take the power and tell the politics and I mean they decide the direction of the politics. But how it is running now, politics are dictated by money, by big companies and by big lobbyists. And this was in Hitler time like this, before Hitler time it was like this and now the question is if this society is ready to change. And this is like, for themselves. We are not asking the society to change so we have it better, but it is also for them because all the other societies, they have kind of structure that is more welcoming people and more familiar. That means the structure of family in Germany is totally destroyed and this you can see it in the rest of your life if you go to work or you do political movement.”


 

Ma déclaration va à la société allemande. Et c’est un appel. Je tiens à appeler la société allemande à être plus sensibles à la situation des gens et de comprendre ou d’essayer de comprendre ce que fait les gens parler la façon dont ils parlent et ce qui rend les gens à prendre des mesures comme les mesures qu’ils prennent et que ce que cela voudrait dire c’était opposée. Si vous auriez à fuir l’Allemagne à un autre endroit. Donc, ces gens arrivent ici et ils atteignent une société qui est fermée pour une raison quelle que soi. La société de l’Allemagne n’ai pas ouverts pour les personnes qui entrent dans le pays et surtout si ces gens sont dans le besoin. Mais si vous avez beaucoup d’argent vous êtes le bienvenus et si vous avez des connaissances vous êtes le bienvenus. Cela signifie qu’ils sucent seulement les ressources, comme les ressources naturelles et ça continue comme sucer l’intelligence des gens. Cela signifie que si on vous a donner une carte verte pour l’Amérique ou de papier pour l’Europe c’est parce que vous êtes un bon mathématicien ou un médecin ou tout autre alors ils aimeraient vous prendre et vous donner de l’argent. Ou si vous étés un bon sportif, vous ne parler même pas l’allemand, vous obtiendrez demain le papier allemand pour jouer pour l’équipe nationale. Et ce n’est pas juste. La société, il est du devoir de la société de changer ces choses. Ce ne sont pas les politiques. La politique devrait être dans la main de la société, si elle est un pays démocratique ou autre, vous savez un Rechtsstaat. Si ils en parlent alors les gens devraient prendre le pouvoir et de dire à la politique et je veux dire, qu’ils décident de la direction de la politique. Mais comment cela fonctionne maintenant, la politique est dictée par l’argent, par les grandes entreprises et par les grand lobbyistes. Et c’était comme ça dans le temps Hitler, avant le temps d’Hitler c’était comme ça et maintenant, la question est de savoir si cette société est prête à changer. Et cela est comme, pour eux-mêmes. Nous ne demandons pas à la société de changer de sorte que nous allons mieux, mais c’est aussi pour eux parce que toutes les autres sociétés, ils ont de type de structure accueillant et plus familier pour les gens. Cela signifie que la structure de la famille en Allemagne est totalement détruit et cela vous pouvez le voir dans le reste de votre vie si vous allez au travail ou que vous faites un mouvement politique.

autres traductions: deutsch

 

http://www.refugee-report.de/post/122130285

Declaration: Salle (Tschad)

_MG_8269_Salle

extrait


Salle-fr

“Ceci est un message pour les Européens. Avant, dans nos pays d’origines, ils ont fait des problèmes, ils nous ont colonialisés et, depuis l’indépendance jusqu’à maintenant, il y a des guerres civiles. On n’est pas arrivé en Europe pour vous colonialiser, ni pour vous faire des problèmes. Eux, ils nous font des problèmes pour arriver ici. En Libye – frontière entre l’Europe et l’Afrique – on est bloqué. A cause de ce que font les Européens en Afrique, ils utilisent les armes contre nous. Après, on arrive ici, on n’a pas le droit de travailler, ni de circuler, on est en prison, on cherche notre liberté.

C’est pourquoi on fait cette marche. Du 20 au 28 juin, on sera à Bruxelles, rejoignez nous ! Libérez-nous, s’il-vous-plait ! Nous, on respecte tout le monde.”

 

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/13/statement-salletschad/

Declaration: وسيم

IMG_24688606537888

extrait


Wasim-fr

أنا أسمي وسيم لاجئ منذ عام 1948 عندما هرب أجدادي من الحرب بين العرب واسرائيل في فلسطين متوجهين إلى سوريا الوطن البديل ، وفي عام 2012 كان اللجوء الثاني أنا وكل عائلتي باستثناء أخ واحد لأنه كان مجبر على الخدمة العسكرية هربا من الحرب الجائرة التي قتلت الطفل والشاب والإمرأة والرجل المسن بدون رحمة وإلى يومنا هذا المصير مجهول،ومن ثم إلى مصر حيث الفوضى وعدم الإستقرارومن مصر إلى إيطاليا عبر البحر الأبيض المتوسط راكبا أمواج الموت على متن قارب غير مخصص لمثل هذا النوع من الرحلات ولكن تجار الموت لايعرفون الا لغة المال ونحن كلاجئين لم نعد نهتم للحياة كثيراً لأن الحياة والموت أصبحا سواسية. وأخيراً وصلت إلى
الحلم المرتقب الا وهو أوروبا حيث الحرية والديمقراطية كما كنت أسمع من وسائل الإعلام ،ولكن للأسف تفاجئت كثيرا عندما خدعتنا الشرطة الإيطالية وجعلتنا نضع أصابعنا على ذلك الجهاز اللعين ليأخذ بصمات أصابعنا وقولهم لنا أن هذه البصمات غير مهمة ولاتأثر على طلب لجوئنا بحال رغبنا باللجوء في دول أوروبية أخرى..ولكن للأسف بدأت المعاناة مع مايسمى (دوبلن) الشبح الأسود الذي قضى على معظم أحلام اللاجئين البسيطة ومن ذلك اليوم قاربت على انهاء سنة كاملة بدون أوراق إقامة بعد تقديمي طلب لجوء في ألمانيا وأعيش الآن تحت خطر تهديد الترحيل الى إيطاليا حيث أن اللاجئ لايحصل على أبسط حقوقه .. أتمنى من أصحاب القرار في الإتحاد الأوروبي بمراجعة أنفسهم بخصوص هذه القرارات الجائرة وتحكيم
ضمائرهم في سن القوانين وتوقفهم عن معاملتنا كأرقام ومعاملتنا كبشر ولنا كل الحقوق وإذا كانو غير قادرين على إعطائنا هذه الحقوق أنا شخصياً أرضى بحقوق الكلاب في أوروبا لأنها نوعا ما أفضل من اللاجئين.



Wasim

 Mon nom est Wasim, je suis un réfugié depuis 1948 quand mon grand-père a fui la guerre entre les Arabes et Israël en Palestine au deuxième domicile en Syrie. Puis, en 2012, nous courons de la Syrie à l’Egypte en raison de la guerre folle qui a tué l’enfant, les femmes, l’homme, le vieil homme sans raison et personne ne sait quand ça va être terminé. Après mon arrivée en Egypte, j’ai commencé à penser à la manière d’exister en Europe afin j’ai découvert que c’est la mer parce que mon argent n’était pas suffisant pour le trajet en avion vers la Grèce puis en Europe, car il coûte autour de 8.000 € et j’ai eu seulement 3000 $ c’est pourquoi j’ai été forcé de prendre un bateau en bois qui n’est pas capable de transporter plus de 25 personnes, mais les marchands de mort ne se soucient pas et ils comprennent seulement le langage de l’argent. Donc finalement je suis arrivé en Europe, où est le rêve de tout le monde d’atteindre à cause de la liberté et de la démocratie que nous avons eu l’habitude d’en entendre parler dans les médias. Mais ce que nous avons entendu ce n’était pas vraiment vraie, parce que la police italienne, ils nous trompés quand ils ont pris nos empreintes digitales et ils ont dit que ce n’est pas un problème du tout, vous pouvez demander l’asile où vous voulez ce qui n’est pas juste à cause de Fantôme noir (Dublin). J’ai donc demandé en Allemagne il y a 1 an et jusqu’à présent il n’y a rien et j’attends d’être déporté en Italie après que j’ai fait un coure de six mois de langue allemande et que j’ai de la communication avec les gens.

autes Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/29/statement-%D9%88%D8%B3%D9%8A%D9%85/

 

Declaration: Bushra Hussein

extrait


Bushra Hussein-fr

“My name is Bushra Hussein and I’m from Somalia. I’m living five years in Holland. I come across many different problems against Refugees in Holland. Refugees are not treated like Human beings. They take the fingerprints and then they throw them outside, in the streets. Without eating, drinking and also without shelter. If you go out the country, they will bring you back and put you into detention center. Sometimes they throw outside pregnant women, old people and and also sick people. In Amsterdam we have a group of Refugees called “Wij zijn hier”. We started our demonstrations, because we wanted our rights as Human being and we wanted to show europe and the World how Refugees are treated in Holland. But unfortunately, Holland push us and put us in detention center. But they release us later, but still some people are in the detention center.

The reason why there remain some people in the detention center, they want to stop our rights and demonstrations. And up to now, we are continuing our demonstrations, but we still don’t have any solution from the government. In the time we are continuing our demonstrations, some people get sick and they die. One guy fall down the water. And the police didn’t do any investigation, if he was throwing himself or if other people pushed him in the water. Another boy fall down the building we are living in. And now he is in the coma, almost three months. The day he fall down, we called the police and the ambulance, but when they came, they refuse to enter the building and take him to the hospital. Somebody’s life is in risk and they are making jokes of him, that is the kind of racism. When I was coming in Holland, I had a dream. I will get better education and better healthcare and I can build my future. But my dream didn’t come true. Instead of getting education, they throw me outside and I became a refugee who was wandering through the street of Holland.”


Mon nom est Bushra Hussein et je suis de la Somalie. Je vie depuis cinq ans en Hollande. Je suis confronter à des nombreux problèmes différents contre les réfugiées en Hollande. Les réfugiées ne sont pas traités comme des êtres humains. Ils prennent les empreintes digitales et puis ils les jettent dehors, dans les rues. Sans à manger, sans à boire et aussi sans abri. Si tu sorts du pays, ils vont te ramener et te mettre dans un centre de détention. Parfois, ils mettent dehors des femmes enceintes, des personnes âgées et aussi des personnes malades. À Amsterdam, nous avons un groupe de réfugiées nommé “Wij zijn hier”. Nous avons commencé nos manifestations, parce que nous voulions nos droits en tant qu’être humain et nous voulions montrer à l’Europe et aux monde comment les réfugiées sont traités en Hollande. Mais malheureusement, la Hollande nous repousse et nous a mis en centre de détention. Ils nous libèrent plus tard, mais il y a encore des gens dans le centre de détention.

La raison pour laquelle il reste quelques personnes dans le centre de détention, ils veulent arrêter nos droits et les démonstrations. Et jusqu’à maintenant, nous poursuivons nos manifestations, mais nous ne disposons toujours pas de solution du gouvernement. Dans le même temps, que nous poursuivons nos manifestations, certaines personnes tombent malades et meurent. Un gars est tombé dans l’eau. Et la police n’a fait aucune enquête, si il se jetait ou si d’autres personnes l’ont poussé dans l’eau. Un autre garçon est tombé du bâtiment dans lequel nous vivons. Et maintenant, il est dans le coma, près de trois mois. Le jour où il est tombé, nous avons appelé la police et l’ambulance, mais quand ils sont venus, ils ont refusé d’entrer dans le bâtiment et l’emmener à l’hôpital. La vie de quelqu’un est en risque et ils font des blagues de lui, ça c’est le genre de racisme. Quand je venais en Hollande, j’avais un rêve. Je vais obtenir une meilleure éducation et de meilleurs soins de santé et je peux construire mon avenir. Mais mon rêve ne se réalisait pas. Au lieu d’obtenir une éducation, ils me jettent dehors et je suis devenu une réfugiée qui errait dans la rue de Hollande.

autres traductions: deutsch

Declaration: Mohammed

extrait


Mohammed00-fr

“Ich würde mir wünschen dass die Flüchtlinge mehr Freiraum bekommen. Das verstanden wird warum sie hier sind, wie viel Leid sie mit sich tragen und das sie hier endlich in Frieden leben können.”


 

Je souhaite que les réfugiées reçoivent plus d’espace libre. Qu’on comprends pourquoi ils sont la, combien de souffrance ils portent avec eux et qu’ils puissent enfin vivre en paix ici.

 

autre Traduction: english

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/13/statments-mohammed/

Declaration: Omar

extrait


Omar01-fr

“I came from Somalia, because my country and my family were destroyed by war. I had one option, to run away. I came to Kenya. The largest journey of my life, started in Kenya. Because I’m searching for a good life and establishing it. In Kenya I don’t have documents, don’t have a family and I don’t see the people supporting me, than I run to Uganda, then in South Sudan. I stayed in south Sudan eight months. At that time, life is not good, I don’t have a right. I live like a animal, because that time, I’m very young. At last I take the decision to go to another country. Then I’m going to Sudan, then to Libya. Really, this journey is very, very, very, hard. It is not easy, because I don’t have a passport. And I don’t have catering for the journey, like eating or pocket money. My life is very stress that time. I take the decision to go to europe. I hope in europe to have a good life and education and integration. I won, because I arrived in Europe in Italy in November. I see a difficult situation, different from my imagination. Because Italy Government say, we don’t have the houses, we have more and more refugees. Then I don’t lose my hope to get a good school, a good education and a good life. And I started my journey to come to Deutschland. Now I’m in Deutschland, I’m very happy, happy, happy. Because I have what I have dreamed, a house, a school and people who are supporting me. Now I think, I can make reality what is in my heart, in my dreams. And now I’m starting to make my plan for the future to be a international journalist and help people. Thank you Deutschland.

Now, I have one problem. My problem is the reason of my talking, the fingerprints. Dublin, a case for Dublin. And the police is coming for me and say go back to Italy. By force. Italy is a big and beautiful country, but I don’t have a right there. I have a hope, and I don’t lose my hope. Thank you.”


Je suis venu de la Somalie parce que mon pays et ma famille ont été détruits par la guerre. J’ai eu une option – de fuir. Je suis arrivé au Kenya. Le plus long voyage de ma vie a commencé au Kenya. Parce que je suis à la recherche d’une bonne vie et de l’établir. Au Kenya, je n’avais pas de documents, pas de famille et je n’ai pas vu les gens me soutenir. Puis, j’ai fuis en Uganda, puis au Soudan du Sud. Je suis resté au Soudan du Sud pendant huit mois. A cette période-là, la vie n’était pas bonne, je n’avais pas de droits. Je vivais comme un animal parce qu’à ce temps-là, j’étais très jeune. A la fin, j’ai pris la décision d’aller dans un autre pays. Puis, je suis allé au Soudan, puis en Libye. Vraiment, ce voyage est très très très dur. Il n’est pas facile parce que je n’ai pas de passeport. Et je n’ai pas de restauration pour le voyage comme de la nourriture ou de l’argent de poche. Ma vie était très stressante à cette époque. J’ai pris la décision d’aller en Europe. J’ai espérer qu’en Europe j’aurais une bonne vie, l’éducation et l’intégration. J’ai gagné parce que je suis arrivé en Europe en Italie en novembre. J’ai vu une situation difficile, différente de mon imagination. Parce que le gouvernement de l’Italie a dit : Nous n’avons pas de maisons, nous avons de plus en plus de réfugiés. Alors, je n’ai pas perdu mon espoir d’avoir une bonne école, une bonne éducation et une bonne vie. Et j’ai commencé mon voyage pour venir en Deutschland. Maintenant, je suis en Deutschland, je suis très content content content. Parce que j’ai ce dont je rêvais : une maison, une école et des gens qui me soutiennent. Maintenant, je pense que je peux transférer en réalité ce qui est dans mon cœur, dans mes rêves. Et maintenant, je commence à faire mon plan pour l’avenir pour être un journaliste international et aider des gens. Merci, Deutschland.

Maintenant, j’ai un problème. Mon problème est la raison de mon discours – mes empreintes. Dublin, un cas pour Dublin. Et la police vient me chercher pour me dire de retourner en Italie. Par force. L’Italie est un grand et beau pays mais je n’ai pas de droit là-bas. J’ai un espoir et je ne perds pas mon espoir. Merci.

 

autres Traductions: deutsch

Declaration: Meriem

extrait


Meriem-fr

“Ça fait trois ans que je suis en Belgique, que j’ai quitté mon pays a cause de problèmes avec ma famille. Déjà on m’a envoyé trois ordres de quitter le territoire et j’ai une petite fille de trois ans. Nous aussi on est libre de vivre comme nous le voulons. Comme tous le monde on a vraiment des problèmes dans notre pays, on ne peux pas retourner.”


 

autres Traductions: english / deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/23/statement-meriem/

Declaration: Anonyme (Dessau)

extrait


Anonymous (Dessau)-fr

“Je pense que ça fait longtemps que les réfugiés sont en train de s’organiser. Et puis, pour réclamer leur liberté et ça durait longtemps jusqu’à présent. On n’est pas sorti du trou, on n’voit pas encore la lumière au bout. Et je pense qu’on sera, qu’on pfff , on va toujours, nous serons toujours organiser, on va toujours s’organiser pour défendre nos droits. Je suis sûr que avec les soutiens de part et d’autres, des allemands ou d’autres pays, avec leurs soutiens nous arriverons à bout, un jour, à reconnaître les réfugiés dans ce monde. C’est pas seulement en Europe, c’est pas seulement en Afrique, et donc, en Allemagne plutôt, mais c’est dans toute l’Europe. Comme vous le savez, de tous les coins de l’Europe, il y a que des racismes envers les noirs. Je pense qu’un jour tout cela doit s’arrêter, ou bien tout cela va s’arrêter, mais ça dépendra de nous, nos forces. Ça dépendra de la manière dont on s’organise pour défendre nos droits. Merci.”

Traductions: english / deutsch

 

http://www.refugee-report.de/post/131175023

Declaration: Sthefa

excerpt


Sthefa-fr

“Améliorez les conditions de vie des réfugiées. Respectez leurs droits en tant qu’Être humain. Rapprochez les centres (camps) des villes, par exemple pour ceux qui sont a l’école. Normalement les personnes qui ont eu la possibilité d’atteindre un territoire européen devraient avoir le droit d’y résider.”

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/20/statement-sthefa/

Declaration: Amir Seyfi

_MG_6901_Amir

extrait


Amir Seyfi-fr

“My name is Amir Seyfi and I am asylum-seeker in Berlin. From 10 am, 24.06.2014 I started a political dry hunger strike, until my friends are on the roof of school and don’t get any proper answer from city & politicians about their demand and the school is under eviction also at the same time, here, my friends are because of solidarity in jail, I will continue my action. We have lived and protested all together for more than one year to change our situation and now not even get any positive answer but see that our political protest places one by one get evicted. It’s totally unacceptable and intolerable.

11:30 pm 25.6.2014 Brussels”


 

Mon nom est Amir Seyfi et je suis un demandeur d’asile a Berlin. A partir de 10 heures du matin, 24.06.2014 J’ai commencé une gréve de faim sèche politique, jusqu’à que mes amies sont sur le toit de l’école et ne reçoivent pas une réponse approprié de la ville et des politiciens sur leur demande et l’école est sous l’expulsion et aussi en même temps, ici mes amies sont dans la prison a cause de solidarité. Nous avons vécue et manifesté tous ensemble pendant plus qu’un an pour changer notre situation et maintenant on ne reçois même pas une réponse politique, mais de voir que nos places de manifestations politique sont expulser une par une. C’est complètement inacceptable et intolérable.

11:30 pm 25.6.2014

 

autres Traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/27/statement-amir-seyfi/

Declaration: Mohammed Potsdam

extrait


Mohammed Potsdam-fr

“Now, life is like this. Sometimes, every sunday we go to Babelsberg and play football. But today, we didn’t go there, because we had a visitor. It was one of the best sundays, we enjoy it. We expecting anything from this week or next week, like a interview or about the process to get documents much quicker. And now we don’t do anything. There are two somalian guys, one of them they are taking him back to Italy, the other one is playing now in Babelsberg. We don’t have work, we just eat and sleep. We just rely on that money we get monthly from the social. It is not enough. It is little money. Maybe we want to buy something, like cloths, winter-jackets, because it is cold. We would like to get work, but we can’t work because of the papers. One day, one time, we all hope to get our documents. All of us, we don’t came from the same part of Somalia, but we become brothers, know each other very well.”


Maintenant, la vie est comme ça. Parfois, tous les dimanches nous allons à Babelsberg et nous jouons au football. Mais aujourd’hui, nous n y somme pas aller, parce que nous avions un visiteur. C’était l’un des meilleurs dimanches, nous avons apprécier ça. Nous n’attendons rien de cette semaine ou de la semaine prochaine, comme un entretien ou sur le processus pour obtenir des documents beaucoup plus rapidement. Et maintenant, nous faisons rien. Il y a deux gars somaliens, l’un d’eux, ils le déportent en Italie, et l’autre joue à Babelsberg. Nous ne disposons pas de travail, juste nous mangeons et dormons. Nous dépendons seulement de l’argent que nous obtenons chaque mois à partir du sociale. Ce n’est pas assez. C’est peu d’argent. Peut-être que nous voulons acheter quelque chose, comme des vêtements, des vestes d’hiver, parce qu’il fait froid. Nous aimerions trouver du travail, mais nous ne pouvons pas travailler à cause des papiers. Un jour, une fois, nous espérons tous obtenir nos documents. Chacun d’entre nous, nous ne venons pas de la même partie de la Somalie, mais nous sommes devenues frères, se connaissant très bien.

autres Traductions: deutsch

De la même persone: Statement: Mohammed Potsdam

Declaration: Omar

extrait


Omar-fr

“C’est un messages pour les européens qui jouent avec la vie des réfugiés qui souffrent en Europe. Si vous ne voulez pas que les réfugiées entrent en Europe arrêtez de mettre la guerre en Afrique. Vous traitez les réfugiées comme des animaux. Ici en Europe les réfugiés souffrent. Ils faut que vous changez le système pour que chaque un ait sa liberté.”

 

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/18/statement-omar-2/

Declaration: Claudine

extrait


Claudine-fr

“Ne pas envoyer des personnes raciste dans un lieu ou il y a plusieurs cultures. Le camp est très éloigner du reste des gens dans le village. Il y a du racisme dans le camp. L’hôpital est a une heure de temps de notre camp. Le traitement médicale n’est pas suffisant.”

 

Traductions: english / deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/24/statement-claudine/

Declaration: Anonyme (Berlin)

extrait


Anonymous (Berlin) 003-fr

“Born Kingston Jamaica but I lived in Mexico, city Mexico- Mexican nationality. I came here to Germany on the 24th of december 2012. Seeking asylum because of political reasons. I had problems with the mafia in Mexico which is also the government. So I came here seeking asylum- hoping for, expecting a better life but after a few months I began to see that- can I curse? Can I curse? Good! I began to see that shit wasn’t sweet, you know, shit was messed up and they, you know, the Europeans talk a lot about equality and all that stuff but really there is a whole- a lot of racism involved in everything because in the Lager in that I was I’ve seen a lot of racial profiling. And shit! It’s just like- now I am thinking twice if it’s worth staying here. I mean Germany is cool, you people are cool, like you guys, you know, you are all cool but the policy is all fucked up, you know. They give us Ausweis and they tell us- ok you can’t leave the area you are, I mean Mecklenburg-Vorpommern, you can’t leave that area you have to stay here. If you want to leave you have to ask for permission. Now they have new laws that say if you leave the Heim without permission they won’t give you the economical assistance anymore and all kind of stuff. You can’t have visitors, you’re not allowed to work, we don’t have classes in my Heim, we don’t have German classes- so I’ve been here one year and I don’t speak any German. Nobody wants to teach me and stuff. So basically- I am sad. That’s the deal, basically I am sad. I am sad- I don’t know what to do, who can help me, how I can fix my life because I came here for a better life but shit. It’s going down hill. And basically- shit! That’s just it. I’m sorry for cursing too much. I curse a lot, I am sorry.

Yeah- that’s it. I came to Berlin and I saw all my brothers here in this situation. It hurts, you know, it hurts a lot to see them like this. And I don’t know why they keep them here. It’s easy! Why don´t the government just pass a law and says- ok, everybody can work and take care of his- or herself. Why do they want to control us? Why are they afraid to accept us as refugees here in Germany? And other countries have accepted germans, you know, Albert Einstein was German- seeked asylum in the United States. He went to the States, he got the chance. He is now known as the most brilliant mind ever. So if they give us the chance we can do something like that as well. But they don’t want to give us any chances. It’s sad- it hurts. As I just said- I am just sad. I don’t know. If I’m talking I might cry. If I am going on talking I might cry. I am very sensitive, you see- so. So that’s basically it.”


Né Kingston, en Jamaïque, mais je vivais au Mexique, ville Mexique- nationalité mexicaine. Je suis venu ici en Allemagne le 24 décembre 2012. Demandant l’asile pour des raisons politiques. Je eu des problèmes avec la mafia au Mexique, qui est également le gouvernement. Alors je suis venu ici à la recherche d’asile en espérant, espérant une vie meilleure, mais après quelques mois, je commence à voir que – puis-je maudire? Puis-je maudire? Bien! Je commençais à voir cette merde n’a pas été douce, vous savez, la merde a foiré et ils, vous savez, les Européens parlent beaucoup de l’égalité et tout ça – mais vraiment il y a beaucoup de racisme impliqué dans tout, parce que dans le Lager ou j’étais j’ai vu beaucoup de profilage racial. Et merde! C’est comme-maintenant je pense deux fois si cela vaut la peine de rester ici. Je veux dire l’Allemagne est cool, vous êtes des gens cool, comme vous les gens, vous savez, vous êtes tous cool, mais la politique est tout foutu, vous savez. Ils nous ont donné Ausweis et ils nous disent- ok vous ne pouvez pas quitter la zone de quel vous êtes, je veux dire Mecklenburg-Vorpommern, vous ne pouvez pas quitter cette zone, vous devez rester ici. Si vous voulez partir vous devez demander la permission. Maintenant, ils ont de nouvelles lois qui disent que si vous quittez le Heim sans autorisation, ils ne donneront pas d’assistance économique plus et toutes sortes de choses. Vous ne pouvez pas avoir des visiteurs, vous n’êtes pas autorisé à travailler, nous ne disposons pas de classes dans mon Heim, il n’y pas de classes d’allemand donc je suis ici depuis un an et je ne parle pas allemand. Personne ne veut m’enseigner et trucs. Donc en fait- je suis triste. Voilà l’affaire, au fond, je suis triste. Je suis triste, je ne sais pas quoi faire, qui peut m’aider, comment je peux résoudre ma vie parce que je suis venu ici pour une vie meilleure, mais merde. C’a vas en descendant. Et en fait – merde! C’est tous. Je suis désolé de trop maudire. Je maudis beaucoup, je suis désolé. Ouais c’est ça. Je suis venu à Berlin et je voyais tous mes frères ici dans cette situation. Ça fait mal, vous savez, ça fait très mal de les voir comme ça. Et je ne sais pas pourquoi ils les gardent ici. C’est facile! Pourquoi est ce que le gouvernement n’adopte pas une loi et dit- ok, tout le monde peut travailler et prendre soin de soi même. Pourquoi veulent ils nous contrôler? Pourquoi ont-ils peur de nous accepter comme réfugiées ici en Allemagne? Et d’autres pays ont accepté des allemands, vous savez, Albert Einstein était allemande demandeur d”asile aux États-Unis. Il est allé aux États-Unis, il a eu la chance. Il est maintenant connu comme esprit le plus brillant. Donc, si ils nous donnent la chance nous pouvons faire quelque chose comme ça aussi. Mais ils ne veulent pas nous donner des chances. C’est triste – ça fait mal. Comme je l’ai dit- je suis juste triste. Je ne sais pas. Si je parle je pourrais pleurer. Si je continue à parler je pourrais pleurer. Je suis très sensitive, vous voyez- afin. Donc essentiellement c’est ça.

autres traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/120463995

Declaration: Mamoumia

extrait


Mamoumia-fr

“Mamoumia, from Niger. I reached Italy through Libya. My first home was in Treviso, I looked for a Job there for two years but I couldn’t find it so I decided to move to Belgium two months ago, but nothing really changed. I’m here without family and without work. This is my story, the story of Mamou from Niger, Thank you for reading.”

 


Mamoumia, du Niger. Je suis arrivé en Italie par la Libye. Mon premier domicile a été à Trévise, j’ai cherché un emploi pendant deux ans, mais je n’ai pas pu le trouver, alors j’ai décidé d’aller en Belgique il y a deux mois, mais rien n’a vraiment changé. Je suis ici sans famille et sans travail. C’est mon histoire, l’histoire de Mamou du Niger, Merci d’avoir lu.

 

Note: Ce n’est pas une déclaration, un message directe, il est passé par d’autres personnes (et pas seulement par la traduction) avant d’être sur ce blog. En outre, il n’est pas clair si les gens savaient qu’ils pouvaient parler de tout ce qu’ils veulent. Mais avant que cela soit perdu, ça trouve aussi sa place ici.

 

autres Traductions: deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/29/statement-mamoumia/

Declaration: Anonyme (Berlin)

extrait


Anonymous (Berlin) 002-fr

“Here we are in Berlin- the refugees are suffering a lot. They don’t have right to work, they don’t have right to movement- the situation is really bad and law is pressuring them- too much. So that is not good and is supposed to change- for a better situation for them. Please and please let our message go out to the public and they know what is our problem and what are we suffering- suppose- they know all and try to change this situation- because some of them- they are hanging and killing themselves. They kill themselves. Because why- because of problem, they have a lot of problems. They come from problems and again they face problems. Some of them they come from Libya, they stay in Libya. They have good life, they have good business, they have good work but European people- they go there and fuck up there all in Libya- all the companies- some people have workshop, some people have business- fuck up all- European people. And we come here and they deny us, they don’t accept us. So please and please let our message the public all send them and try to change the situation- and people live better because people are suffering a lot every day- an every day suffering and there is no incoming and there is no- there is no one to look after them and there is no one taking care- so you have a big problem. Please and please- everyone let know our message and read our message and come help us here in school. So we have a big problem- totally kaputt. People are losing their brain. Most of them- they lose their brain. And most of them are going crazy. So people are suffering a lot- suppose the situation change- better situation. That’s not good. Please and please send our message all over Germany- let them know what’s this problem for the refugees. Why they are suffering, why they are crying- everything. They don’t have no place to live good, they don’t have work, they don’t have nothing and they are crying everyday. So that is not good. Please and please let them know our problem and they can come help us and they can meet us and they can talk to us and we will find a solution to come together and change this situation, really bad. A lot of people being crazy- so that’s not good. Thank you very much.”


Ici, nous sommes à Berlin- les réfugiées souffrent beaucoup. Ils ne possèdent pas le droit de travailler, ils n’ont pas le droit de mouvement- la situation est vraiment mauvaise et la loi mets de la pression sur eux – beaucoup trop. Donc, ce ne est pas bon et c’est censé de changer- pour une meilleure situation pour eux. S’il vous plaît, s’il vous plaît laissez passer notre message au public et ils savent ce qui est notre problème et que nous souffrons- supposons- qu’ils savent tout et essayer de changer cette situation- parce que certains d’eux-ils se sont pendus et se sont tuer. Ils se tuent eux même. Pourquoi- à cause de problème, ils ont beaucoup de problèmes. Ils viennent de problèmes et encore, ils sont confrontés à des problèmes. Certains d’entre eux ils viennent de Libye, ils restent en Libye. Ils ont une bonne vie, ils ont de bonnes affaires, ils ont un bon travail, mais des personnes européens – ils y vont et baise tout là en Libye – tous les Entreprises- certaines personnes ont des ateliers, certaines personnes ont des business- Baise tous- les personnes européens. Et nous venons ici et ils nous dénie , ils ne nous acceptent pas. Donc, s’il vous plaît, s’il vous plaît laissez passer notre message au public, envoyer à tous et essayons de changer la situation – et que les gens vivent mieux, parce que les gens souffrent beaucoup chaque jour- une souffrance de tous les jours et il n’y a pas de revenues et il n’y a- il n’y a personne qui occupe d’eux et il n’y a personne qui prenne soins- si vous avez un gros problème. S’il vous plaît, s’il vous plaît – faite savoir notre message a tout le monde et de lire notre message et venez nous aider ici à l’école. Donc nous avons des grands problèmes – totalement kaputt (caser en allemand). Les gens perdent leur cerveau. La plupart d’eux-ils perdent leur cerveau. Et la plupart d’entre eux deviennent fou. Alors, les gens souffrent beaucoup- supposons que la situation change- meilleure situation. Ce n’est pas bien. S’il vous plaît, s’il vous plaît envoyer notre message partout en Allemagne- faite leur savoir ce qui est le problème pour les réfugiées. Pourquoi ils souffrent, pourquoi ils crient – tout. Ils ne disposent d’ aucun endroit pour bien vivre, ils ne disposent pas de travail, ils n’ont rien et ils pleurent tous les jours. Donc ce n’est pas bien. Veuillez s’il vous plaît, s’il vous plaît, faites-leur savoir de notre problème et ils peuvent venir nous aider et ils peuvent nous rencontrer et ils peuvent parler avec nous et nous trouverons une solution pour se réunir et de changer cette situation, vraiment mauvais. Un grand nombre de personnes sont fou- ce n’est pas bien. Merci beaucoup.

autres Traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/121111315

Declaration: Younous

_MG_6807_Yuunus

extrait


Younous-fr

“Grüße an alle, die uns zuhören. Wir wollen uns bei allen bedanken, die mit uns für die vergangen zwei Jahren der revolutionären Bewegung in Berlin für Freiheit kämpfen und sich überall in den Ländern Europa vereinen, aber leider habe ich keine Änderungen an unserer Forderung gesehen. Warum sind unsere Schwestern und Brüder in Gefängnissen und Lagern und werden abgeschoben von Land zu Land aufgrund der Gesetze Europas die gegen Flüchtlinge verhängt werden? Wir möchten, Freiheit und Gerechtigkeit für alle Flüchtlinge und jeden Menschen die keine Rechte haben.”


Mes salutations a tous ceux qui nous écoute. Nous voulons nous remercier chez tous ceux, qui pendant les deux derniers années du mouvement révolutionnaire a Berlin ont lutter pour la liberté et se sont réuni partout dans le pays européens, mais malheureusement je n’ai pas vue de changement a nos demandes. Pourquoi nos soeurs et frères sont dans des prisons ou dans des Lager (Camps pour réfugiées) et se font expulser de pays en pays a cause des lois européennes qui sont imposer contre les réfugiées? Nous voulons, Liberté et justice pour tous les réfugiées et pour tous les humains qui n’ont pas de droit.

 

autres Traductions: english

De la même persone: Declaration: يونس ابوبكر

Declaration: Kingsley Danso

_MG_6947_Kingsley

extrait


Kingsley Danso-fr

“I just want to say something about the system. So I think the first topic is the system. What I want to say about the system is, the system has to change for the people. Because the people who travels around the world especially people who comes to Europe. If I said people who comes to Europe I mean especially the Africans. They really find it difficult to come to Europe. And a lot of them dies on the way. It starts from the desert, to cross the desert it’s even more dangerous and also to cross the Mediterranean sea to Europe it’s also very dangerous. So I think all these is like gambling. Why I’m saying it’s gambling, it is because like somebody decide to risk his life for come to Europe for a better life and when they arrive here, they find it very difficult to survive. Because the police is very aggressive with these people. And these people think when they come to Europe life would be better here than in Africa. And after risking to be in Europe they face deportation back to Africa. So in the end you have risk your life for nothing. And those who died, died for nothing. So I just want to tell the European governments to think off the life of the poor people who travels from all around the world to Europe. They should, at least, find a solution for these people because each day and time new people are coming and each day and time new people get deported. So to me it makes no sense to allowed these people to come so they get deported back again. So I think the European government musts give the people safety. And also the system has to change so the people can be free.”


Je veux dire quelle que chose sur le système. Donc je pense que le premier sujet est le système. Ce que je veux dire sur le système, c’est que le système doit changer pour les gens. Parce que les gens qui voyagent a travers le monde, surtout les gens qui viennent en Europe. Si je dis les gens qui viennent en Europe je parle surtout des africains. Ils trouvent ça vraiment dure de venir en Europe. Et beaucoup d’entre eux meurs sur le chemin. Ça commence par le désert, de traverser le désert c’est même plus dangereux et aussi de passer par la méditerranée est très dangereux. Donc je penses que tous ça c’est comme de parier. Pourquoi je dis parier, c’est par ce que quelqu’un décide de risquer sa vie pour venir en Europe pour une meilleure vie et si ils arrivent ici, ils trouvent ça très dure de survivre. Parce que la police est très agressive avec ces gens. Et les gens pensent que si ils arrivent en Europe la vie va être meilleure qu’en Afrique. Et après avoir risquer d’être en Europe, ils font face a la déportation pour l’Afrique. Ainsi au final ils risquent leurs vie pour rien. Et ceux qui sont mort, sont mort pour rien. Donc je veux juste dire aux gouvernements européen de penser a la vie des pauvres gens qui voyage du monde partout pour l’Europe. Ils devraient, au moins, trouver une solution pour ces personnes, parce que tous les jours et tous le temps des gens arrivent et tous les jours et tous le temps des nouvelles personnes sont déporter. Donc ça ne donne aucun sens de permettre a ces gens de venir pour qu’elles puissent être déporter de nouveau. Ainsi je pense que le gouvernement européen doit donner de la sécurité a ces gens. Et aussi le système doit changer pour que les personnes puissent être libre.

autres Traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/25/statement-kingsley-danso/

Declaration: Abdullah

extrait


Abdullah-fr

“My name is Abdullah from Somalia. I came to Netherlands 2012 to have a safe situation. Because everybody knows how the situation in Somalia is, so I thought I can get the basic human rights. As I heard before, they are very nice about the human rights here. That’s what all are hearing in Africa. But when I came here I see the reality. It was the opposite of what I thought. I saw people dying, living on the streets. I saw people be treated less than animals. I saw people without shelter, food, medication, also during winter. Also the squat place don’t have heating, the people are suffering.

That is why we are here, to protest against this political system in Netherlands and Europe. And we hope to get a normal live, like everybody else in this country. Because we are all human beings, even if we have different colours or came from different parts, we all came from the same place. And also, at some time, we will end all go to the same place.

We came all from the soil and go back to the soil. Why is there no equality? And all religions asking to live equal on this life.”


Mon nom est Abdullah, de la Somalie. Je suis venu aux Pays-Bas en 2012 pour avoir une situation sécurisé. Parce que tout le monde sait comment la situation est en Somalie, donc je pensais que je peux obtenir les droits humains fondamentaux. Comme je l’ai entendu avant, ils sont très gentils ici au sujet des droits humain. Ce tous ce que tous le monde entend en Afrique. Mais quand je suis arrivé ici, je vois la réalité. C’était l’opposé de ce que je pensais. Je vu des gens mourir, vivre dans les rues. Je voyais les gens qui être traité moins que des animaux. Je voyais des gens sans abri, sans nourriture, sans médicaments, également pendant l’hiver. Aussi le lieu squat ne dispose pas de chauffage, les gens souffrent.

Voilà pourquoi nous sommes ici, pour protester contre ce système politique aux Pays-Bas et en Europe. Et nous espérons obtenir une vie normale, comme tout le monde dans ce pays. Parce que nous sommes tous des êtres humains, même si nous avons différentes couleurs ou somment de différentes parties, nous venons tous du même endroit. Et aussi, à un certain moment, nous finirons tous à aller à la même place.

Nous venons tous de la terre et nous retournons en terre. Pourquoi n’y a t’il pas d’égalité? Et toutes les religions demandant de vivre égale sur cette vie.

 

autres Traductions: deutsch

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 005-fr

نحن جايين على عالم ثاني

أول شي نشكر الدولة الألمانيا للاستقبال اللاجئيين. أجينا الى هنا ولقينا بعض الصعوباتنحن كلاجئين سوريين جئنا من تحت القصف من تحت الحروب وأهالينا ماتوا ولقينا دولة أوروبية ودولة عظيمة ألمانيا. هي دولة عظمة وما عندهم ظلم وعندهم كثير الاجرائات للحقوق الانسان. لكن نحن كلاجئين سوريون لاقينا بعض الظلم. فنتمنى يكون تعديلات، خاصةً للشعب السوري لأنه شاف كثير حروب وشاف المصاعب. وبالنسبة للسكن وبالنسبة بعض المعملات الموظفين يكونوا صعبة اماً بالجوبسنتر او مؤسسات ثانية. فنتمنى من الدولة التي استقبلتنا ونشكرها من لاستقبال عننا ونحن كشعب سوري مامننسى المعروف أبداً للدولة العظمة ألمانيا لكن نتمنى لاقولنا حل بالنسبة الى السكن بالنسبة الى الموظفين ان ينجزوا معملاتهم بشكل جيد. نحن جايين على عالم ثاني. ما سنتعلم لغة بيوم وليلة. عندنا رغبة بالتعلم ونحب ان نتعلم اللغة ألمانية ونمشي لحالنا بدون اي مترجم. لكن جايين على عالم ثاني ما كنّا متوقعين شي هاد انو لح يصير ببلدنا أبداً. ونرجع من اول نشكر الدولة ألمانيا على الأستقبال. لكن نتمنى سيكون بعض التعديلات.


 

Nous sommes venus ici dans un tout nouveau monde.

D’abord, nous remercions le gouvernement allemand pour l’intégration des réfugiés qui sont venus dans les circonstances les plus difficiles. Nous, en tant que réfugiés syriens, fuyant les bombardements, les combats et nous avons perdu nos familles. Nous arrivions à un pays européen, la grande Allemagne. c’est un grand pays qui n’opprime pas ses citoyens et qui respecte les droits humains. En dépit de tout ce cela, nous expérimentons en tant que réfugiés syriens quelques humiliations. Voilà pourquoi nous espérons quelques changements, en particulier pour les réfugiés syriens, parce qu’ils ont vécue la guerre et la souffrance. En particulier, la situation dans les logement et le traitement par le personnel dans les centres d’emploi et d’autres institutions gouvernementales rend la vie encore plus difficile. Nous espérons que l’état, lequel nous sommes reconnaissants pour notre accueil et dont le soutien nous n’oublions pas, que ce gouvernement formidable trouvera une solution à nos problèmes de logement et pour améliorer le traitement par les autorités publiques. Nous sommes venus ici dans un monde complètement nouveau. Apprendre une langue étrangère ne peut pas être appris pendant une nuit. Nous rêvons de possibilités d’éducation et nous voulons apprendre la langue allemande pour prendre nos vies, sans interprète, en mains. Mais ici, il existe des structures et des processus complètement différents à ce que nous connaissons. Pour en finir, je remercie le gouvernement allemand une fois de plus pour notre accueille et espère qu’il va effectuer quelques changements dans l’accueil des réfugiés et dans l’aides pour réfugiés.

 

autres traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/201689535

 

Declaration: Mickyas Tesfayg

extrait


Mickyas Tesfayg-fr

“I’ve been here since 2008 and I had medical Problems. The doctor gave me wrong medication, so now I’m handicapped. And before I had medical regulation orange card and they took it from me and I’ve stayed in the street two years. And then many time, I asked for Asylum, they gave me negative and they don’t give me a center to live. And finally they gave me place to live. But it’s still negative.”


Je suis ici depuis 2008 et j’ai des problèmes de santé. Le Docteure m’a donné une fausse médication, donc maintenant je suis handicape. Et avant j’avais une régularisation médicale avec la carte orange et ils me l’ont prise et je suis resté dans la rue pendant deux ans. Et après beaucoup de fois, j’ai demandé l’asile, ils m’ont donné négative et ils ne me donnent pas un centre pour vivre. Et Finalement ils m’ont donné une place pour vivre. Mais c’est encore négative.

autres Traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/24/statement-mickyas-tesfayg/

Declaration: Vannesa

extrait


Vannesa-fr

“In Lagern ist es nicht so gut. Wir wollen Papiere haben. Wir wollen genug Geld haben. Wir wollen raus aus dem Lager in einer neuen Wohnung mit Bad und Zimmern.”


 

Dans les camps (Lagers) ce n’est pas si bien. On veut avoir des papiers. On veut recevoir assez d’argents. Nous voulons sortir des camps dans un nouveau appartement avec une baignoire et des chambres.

autres Traductions: english

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/19/statement-vannesa/

Declaration: Tigisti Taklu

extrait


Tigisti Taklu-fr

“I’m from Eritrea. My name is Tigisti Taklu. And I came here to holland for not to die, because there is a danger in my country. When I came, I leaved my son with my mother. She can not take care of him, because she is sick. I know, but I can not live there anymore, because I have problems. If I came here, I protect myself and then my son, but in Holland I’m on the street. I even cannot protect myself. How I’m living here, is very sad for me. I have to cry, I miss my son, I cannot help him. How he is, I don’t know. How is his life going, I have no idea. Also my live, I don’t have work, I don’t get to school, I don’t have money, also I don’t have for eating.
How many places are changing, you cannot count. One place, two days, one place, three days. Many, many places, you cannot count. Full of Stress it is for me in Holland. Not just for me, I see all my friends full of stress.
Holland, for women there is respect. They said this, but in Holland, for illegal people it is not working. I don’t understand this. Why does it not work for all women? We have to much troubles in Holland. It is better to die, but me, I don’t want to kill myself. Really, this one is not live.
Women need many things. Every month we have our periods. We need tampons and showers.
Women is different from men. The needs are different. But when you are on the street, how to get this? How to get everything? It is very difficult for us, the streets. We need one room for one person. Normal Life. I want a normal life. Not just for me, but for all my friends.
Where in Holland are women rights? Nowhere. Where is Amnesty in Holland? Nothing.”


 

Je suis de l’Érythrée. Mon nom est Tigisti Taklu. Et je suis venu ici pour la Hollande pour ne pas mourir, parce qu’il y a un danger dans mon pays. Quand je suis arrivé, j’ai laisser mon fils chez ma mère. Elle ne peut pas prendre soin de lui, parce qu’elle est malade. Je sais, mais je ne peux plus vivre là-bas, parce que j’ai des problèmes. Si je suis venu ici, je me protège, puis mon fils, mais en Hollande, je suis dans la rue. Je ne peux même pas me protéger. Comment je vis ici, est très triste pour moi. Je dois pleurer, mon fils me manque, je ne peux pas l’aider. Comment il est, je ne sais pas. Comment sa vie va, je ne sais pas. Aussi ma vie, je ne dispose pas de travail, je ne suis pas à l’école, je n’ai pas d’argent, aussi je n’ai pas a manger.

Combien de fois les endroits changent, vous ne pouvez pas compter. Un lieu, deux jours, une place, trois jours. Beaucoup, beaucoup d’endroits, vous ne pouvez pas compter. Pleine de stress pour moi en Hollande. Pas seulement pour moi, je vois tous mes ami_es pleins de stress.

Hollande, pour les femmes, il y a le respect. Ils dissent ça, mais en Hollande, pour les personnes illégales ça ne fonctionne pas. Je ne comprends pas cela. Pourquoi ça ne fonctionne pas pour toutes les femmes? Nous avons trop de problèmes en Hollande. Il est préférable de mourir, mais moi, je ne veux pas me tuer. Vraiment, ceci n’est pas une vie.

Les Femmes ont besoin de beaucoup de choses. Chaque mois, nous avons nos périodes. Nous avons besoins de tampons et de douches. Les femmes sont différentes des hommes. Les besoins sont différents. Mais quand vous êtes dans la rue, comment obtenir cela? Comment faire pour obtenir tout? C’est vraiment très difficile pour nous dans les rues. Nous avons besoin d’une chambre pour une personne. Vie normale. Je veux une vie normale. Pas seulement pour moi, mais pour tous mes ami_es.

Où en Hollande sont les droits des femmes? Nulle part. Où est Amnesty en Hollande? Rien.

autres traductions: deutsch

Declaration: Anonyme (Berlin)

extrait


Anonymous (Berlin) 001-fr

“Ok, is… – I don’t really know what you want me to say but I just want you to know that the problem – that, the black face in Germany is not exactly their own making. Most of the people that you see on the streets of Berlin and elsewhere in Germany came to Europe out of frustration that they enjoy back in their own land. But my advice now is- because even Germany here- few blacks I ‘ve seen- as far as I’m concerned- they are no more than the people like the government of Germany could take care of- because the problem faced by Africa was created initially by the white. And now the people seem to be migrating here and there in search of greener pasture, in search of food, in search of shelter. I think they deserve to be assisted. Instead of being- you know played around like a football. That’s it.”


Ok, eh… – Je ne sais pas vraiment ce que vous voulez que je dise mais je veux juste que vous sachez que le problème que – le visage noir en Allemagne n’est pas exactement leur propre responsabilité. La plupart des gens que vous voyez dans les rues de Berlin et autre part en Allemagne sont venus en Europe par la frustration de laquelle ils jouissent sur leur propre sol. Mais mon conseil est maintenant – parce que même l’Allemagne ici – les quelques blacks que j’ai vus, en ce qui me concerne, ils ne sont pas plus que de ce que les gens comme le gouvernement de l’Allemagne pourraient s’occuper – parce que le problème qu’affronte l’Afrique a initialement été créé par les blancs. Et maintenant, les gens semblent de migrer ici ou là à la recherche de plus verts pâturages, à la recherche de nourriture, à la recherche d’un abri. Je pense qu’ils méritent d’être assistés. Au lieu d’être joué avec comme un ballon de foot. C’est ça.

 

autres traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/120903124

Declaration: Hassan

extrait


Hassan-fr

“I need them to see us like they see other people. Also we are humans like they see. We need to be respected like they respect each other. We need the rights like other humans or their neighbors. And they don’t give us names, they just call us “refugees”. We can’t do anything in the country – in the country we live in. We are people like them. Every Refugee, they don’t come by their own fault. We came here because we have troubles. Without troubles you can’t see any refugees in the countries of Europe. So we need the respect, we need the rights, we need everything important to have like a human.”


Je veux, qu’ils nous voit comme ils voient les autres humains. Nous aussi sommes Humains comme les autres qu’ils voient. On veut être respecter, comme ils se respectent entre eux. On a besoin des même droits comme tous les autres humains ou comme leurs voisins. Et ils nous donnent pas de noms, ils nous nommes juste „réfugiés“. On ne peut rien faire dans ce pays – dans ce pays, dans lequel on vit. Nous sommes humains comme vous. Aucun_e réfugié_e est coupable de venir. On vient ici, parce que on a des difficultés. Sans difficultés vous ne verrais aucun réfugiée dans les pays d’Europe. C’est pour ça qu’on a besoin du respect, on a besoin des droits, on a besoin de tous ce qui est important pour être un humain.

autres traductions: deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/21/statement-hassan/

Declaration: Anonyme

excerpt


Anonymous 004-fr

انا لا اريد العوده إلى ايطاليا انا والله عندي مشكلة , دخلت ايطاليا الشهر السادس اليوم الرابع , واخذو مني بصمة اصبعي . وانا لااريد ايطاليا , لانهم عندما اخذو بصمتي طردوني في الشارع , واخاف بين النهار والليل من الدولة الالمانية ان ترجعني الى ايطاليا , عندي مشكلة كبيرة لاني مريض واملك اوراق طبيب تثبت هذا الشيئ . اريد من الناس ان تساعدني واخاف بين الليل والغد ان يعاودوني الى ايطاليا عندها انا املك مشكلة , انا اريد الناس ان تساعدني بأي طريقة , مشكلتي لا اريد الرجوع الى ايطاليا لاني سمعت من الناس التي اعرفها هناك انهم مشتتون وينامون في الشارع لايملكون مبيتا لانهم عندما قامو يتبصيمنا فعلو ذلك معنا بالغصب والضرب في ايطاليا , لم نكن نريد ذلك . وانا لااريد العودة لايطاليا بأي صورة ,لااريد هذا اريد من الناس الوقوف بجانبي ومساعدتي , لانه عندي مرض الكلى .انا اتمنى من الناس مساعدتي لاني احتاج هذا


 

Je ne veux pas rentrer en Italie. Par Allah, j’ai un problème et je suis arrivé en Italie et là on a pris mes empreintes. Je ne veux pas l’Italie, car après qu’ils ont pris mes empreintes, ils m’ont mis devant la porte. Du matin au soir, j’ai peur d’être envoyé en Italie. J’ai un gros problème. Par ailleurs je suis assez malade. J´ai un certificat médical. J´ai besoin de gens qui m’aident. Parce que si je serais envoyé en Italie, c’est un gros problème pour moi. J’essaye de trouver des gens qui peuvent m’aider. Je ne sais pas comment faire, mais j’ai un besoin urgent d’aide. Parce que je ne veux pas du tout rentrer en Italie. Tous les amis qui sont venu en Italie avec moi sont sans domicile fixe, tout le monde est sans abri dans la rue et on dort sur la rue. En Italie on nous a frappé et fait de la violence contre nous pour obtenir nos empreintes. Je ne veux pas rentrer en Italie! En aucun cas! C’est la raison pourquoi je demande aux gens de m’aider. Car j’ai une maladie grave aussi, c’est une maladie rénale. J’espère que les gens peuvent m´aider.

 

Traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/193524181

Declaration: Donara, 16 ans

extrait


Donara -fr

“Je suis déjà trois ans et demi ici et je n’ai toujours pas de décision. Et je trouve qu’avez raison pour continuer votre combat. Je me sens diffèrent avec les autres. Et surtout il faut nous accepter comme nous sommes. Stop Déportations. Acceptez-nous dans votre pays, Belgique!”


 

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/27/statement-donara-16-ans/

Declaration: Meiga (Berlin)

_MG_6933_Mega

extrait


Meiga (berlin) -fr

“ This is start of changing for whole Refugees in the world. I come from Libya, crossing Italy and live in Berlin now. In Berlin, people meet and start to change situation of Refugees. To take power for change I need everyone from this world – no matter of nation or anything – just humans who get together and get closer while they are talking with each other. I think the March for Freedom and this camp are a symbol for the whole world. For people from different continents it’s sometimes difficult to contact each other – but its greatest thing because it’s open minded, fun, and it’s necessary because Refugees are part of Europe and Europeans are part of the world.“


C’est le début du changement pour les réfugiés dans le monde entier. Je viens de la Libye, en traversant l’Italie et vis à Berlin aujourd’hui. A Berlin, les gens se rencontrent et commencent à changer la situation des réfugiés. Pour prendre le pouvoir pour le changement, J’ai besoin de tout le monde de ce monde peu importe de la nation ou de quelque chose d’autre seulement les êtres humains qui se réunissent et se rapproche pendant qu’ils parlent entre eux. Je pense que la Marche pour la liberté et ce camp sont un symbole pour le monde entier. Pour les personnes de différents continents c’est parfois difficile de communiquer avec l’autre mais c’est la meilleure chose parce que c’est ouvert d’esprit, amusant, et c’est nécessaire parce que les réfugiés font partie de l’Europe et les Européens font partie du monde.

Autres traductions: deutsch

de la même personne: Declaration: Meiga

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/28/statement-meiga-berlin/

Declaration: قصي محمد عبد العاطي

extrait


Qusai Mohammed Abdel Atti-fr

انا من السودان فررت الي هولندا بسبب بوضع السياسي في السودان ولكن وجدت صعوبة أكثر في اوروبا يتحدثون عن الديمقراطية ولكن ﻻ يعرفون معنا ها تعذبت كما تعذبت في السجون في السودان ولكن أوروبا سجن ضياع الوقت والعقل معا اذا السياسية اﻻروبية نفس السياسية اﻻفريقية ولكن الطريقة تعمها الزكاء وبعذاب بطريقة محضرة أتمنى ان يئم السﻻم العالم


Qusai Mohammed Abdel Atti

Je suis du Soudan, j’ai fui aux Pays-Bas a cause du statu politique en Soudan, mais je trouvais ça plus difficile en Europe. Ils parlent de démocratie, mais ne connaissent pas la signification. Tourmenté, y compris la torture dans les prisons au Soudan, mais l’Europe est une prison où le temps et l’âme sont perdu. La politique européenne est la même que la politique africaine. Mais dans la façon il y a de l’intelligente, et elle torture d’une manière civilisée. J’espère la paix dans tous le monde.

 

autres traductions: deutsch / english

Statement: Dragan

extrait


Dragan-fr

“Deutschland. Wir haben kein Land. Wir sind Romas. Wir sind seit zehn Jahren in Lebach, im Saarland, in Deutschland. Wir wissen nicht, wie viele Jahre wir noch in diesem Lager bleiben sollen. Wir suchen eine Arbeitserlaubnis alle drei Monate bei der Verlängerung und sie geben uns nichts. Ich verstehe nicht aus welchem Grund die Ausländerbehörde will, dass wir und unsere Kinder so schwer leben. Unsere Kinder gehen in die Schule. Uns reicht nicht diese kleine Sozialhilfe. Wir sind acht Personen und bekommen für die ganze Familie 260 Euro. Die Ausländerbehörde, seit 10 Jahren hat uns niemals eine Chance gegeben, dass wir arbeiten. Ich verlange von Deutschland, dass ich arbeiten darf und raus aus diesem Lager komme. Dass wir ein bisschen leben können.”


 

Allemagne. Nous n’avons pas de pays. Nous sommes des Roms. Nous sommes depuis dix ans a Lebach, en Saarland, en Allemagne. Nous ne savons pas combien d’années ont doit encore rester dans ce Camp. Nous cherchons une permission de travaille tous les trois mois pendant la prolongation et ils ne nous la donnent pas. Je ne comprends pas pour quelles raisons le service de migration veut que nous et nos enfants vivent si difficilement. Nos enfants vont a l’école. La petite aide sociale nous suffit pas. Nous sommes huit personnes et on reçois pour toute la famille 260 Euro. Le service de migration ne nous a pas donne une chance de travaille depuis les derniers 10 années. Je demande de l’Allemagne, que je peux travailler et sortir de ce Lager (camp). Que nous pouvons vivre un peu.

 

autres traductions: english

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/20/statement-dragan/

Declaration: Anonyme

excerpt


Anonymous 003-fr

“This is the history of different Afghan people: The history I remember from my country is only war. War between my people, war between another people and my people. War between everybody just in my country. Everyday are dying more than 1000 people because of this war. The innocent people are dying. The innocent children lost their fathers or mother and should start to work because there is nobody to take care of them and send them to school. Small girls between eight to 16 years old have been married away just because their families cannot pay anything and just because they don’t have money. Yes, that is wrong but what should they do?? A brother is killing another brother because of money. A brother or a father is selling the sister or the daughter to rich people because of money. Why is all that stupid things happening in our country Afghanistan? It’s all because of the war which don’t have any end. We want to stay here because we want our children to have a better future and go to school and have a better life than our.”


Ceci est l’histoire des différentes personnes afghans: L’histoire de mon pays dont je me souviens n’est que la guerre. Guerre entre mon peuple, la guerre entre un autre peuple et mon peuple. Guerre entre tout le monde juste dans mon pays. Tous les jours plus de 1000 personnes sont en train de mourir à cause de cette guerre. Les gens innocents meurent. Les enfants innocents ont perdu leurs pères ou leurs mères et doivent commencer à travailler parce qu’il n’y a personne pour prendre soin d’eux et de les envoyer à l’école. Les petites filles entre huit et 16 ans ont été mariées juste parce que leurs familles ne peuvent pas payer quoi que ce soit et tout simplement parce qu’ils ne disposent pas d’argent. Oui, cela est faux, mais que doivent-ils faire ?? Un frère est en train de tuer un autre frère à cause de l’argent. Un frère ou un père vent la sœur ou la fille à de gens riches à cause de l’argent. Pourquoi tout ces choses stupides se passe dans notre pays en Afghanistan? C’est à cause de la guerre qui ne s’arrête pas. Nous voulons rester ici parce que nous voulons que nos enfants aient un meilleur avenir et puissent aller à l’école et pour avoir une meilleure vie que la notre.

autres Traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/198460045

Declaration: Balde

excerpt


Balde-fr

“Moi je veux quitter le centre (le camp), je demande aux états européens de me donner les papiers et de me sauver. Il y a certain personnes ici qui sont racistes, qui n’aiment pas les africains. Comme moi, j’ai toujours des problèmes a l’école avec les belges.”

Traductions: english / deutsch

 

freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/17/statement-balde/

 

Declaration: Ali

Ali neu

extrait


Ali-fr

“I left my country because of the biggest injustice from the government side. So I went to Libya with my family for a long time till the revolution of Libya happened. The I came to Italy by illegal boat, because I don’t know how to return back to my country, because of the dictatorship. So I’m scared that something will happened to me, same what happened to my father and brothers, which I lost because of the Government. For this reason I came to europe, to ask the security and safety. I stayed in Italy one year, then I came to germany to search for freedom and human rights. And I participated in the march for Freedom to pass my message to all people whom has interests.

I stayed in germany for one and half a year and I fell safe here, but I couldn’t find the total freedom in education mater or work or the good place to live. Until now, I don’t know what is my fate from the german government about the decision.

As a political man, I don’t have any kind of relation with the government in chad. This is the reason why I’m here in europe and I want from all the members of the european council to look at my case. And I would like to thank all the guys who supported us in march for Freedom.”


Je quitté mon pays à cause de la plus grande injustice du côté du gouvernement. Alors je suis allé en Libye avec ma famille pendant une longue période jusqu’à la révolution de la Libye s’est produise. La je suis venu en Italie par un bateau illégale, parce que je ne sais pas comment retourner dans mon pays, à cause de la dictature. Donc, j’ai peur que quelque chose va arrivé à moi, comme ce qui est arrivé à mon père et mes frères, que j’ai perdu à cause du gouvernement. Pour cette raison, je suis venu en Europe, pour demander la sécurité et la sûreté. Je suis resté en Italie un an, après je suis venu en Allemagne pour chercher la liberté et les droits humains. Et je participé à la marche pour la liberté, pour passer mon message à toutes les personnes intéresser.

Je suis resté en Allemagne pour un an et demi et je me sens sure ici, mais je ne pouvais pas trouver la liberté totale en question d’éducation ou de travail ou le bon endroit pour vivre. Jusqu’à maintenant, je ne sais pas quel est mon sort de la décision du gouvernement allemand.

Comme homme politique, je n’ai aucun type de relation avec le gouvernement du Tchad. Ceci est la raison pour laquelle je suis ici en Europe et je veux de tous les membres du Conseil européen à examiner mon cas. Et je tiens à remercier tous les gens qui nous ont soutenus pendant la marche pour la Liberté.

autres traductions: deutsch

Declaration: عبدالاله

extrait


Abdelilah-fr

نريد الاستقرار والعمل كما نريد مستقبل زاهر ولكن لم نجدمساعدات من الدول الاروبية


Abdelilah

Nous avons besoin de stabilité et d’emploi, aussi un future brillant en Europe, mais on ne reçois aucune assistance des pays européens.

autres traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/14/statement-%D8%B9%D8%A8%D8%AF%D8%A7%D9%84%D8%A7%D9%84%D9%87-2/

Declaration: Anwar Adil

IMG_8085_mini

extrait


Anwar Adil-fr

My idea is that refugees are the people who doesn’t make problem to a country. Everyone has different qualities so while thinking negative why the government don’t think positive? The government should gave them papers and make them bound. Most of the people are healthy and young they should be bounded in the form of taxes. There should be limitations of taxes, everyone who is young and healthy he musts paid taxes up to a certain limit in a year. This should go on until the condition is OK. Also the people who are unable to work he must be given some treatments and facilities.


 

Mon Idée c’est que les réfugiées sont des gens qui ne font pas de problèmes au pays. Tout le monde a différentes qualités alors au lieu de penser négative pourquoi est-ce que le gouvernement ne pense pas positif? Le gouvernement devrait leurs donné des documents et les lier. La plupart des gens sont en bonne santé et jeunes, elles/ils devraient être lié sous la forme d’impôts. Il devrait y avoir une limitation des impôts, tout le monde qui est jeune et en bonne santé doit payer des impôts jusqu’à une certaine limite par an. Cela devrait continuer jusqu’à ce que les conditions sont OK. Aussi les gens qui sont incapables de travailler, ils doivent recevoir certains traitements et des aménagements.

autres traductions: deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/27/statement-anwar-adil/

 

Declaration: Abdul Hassan

extrait


Abdul Hassan-fr

“I’m came here in 1999 from Sudan. 2002 I have permission to stay here in Netherlands. 2012 they took it. And said, the war in your country is finish, you have to go back. I’m going back now, because the system in Netherlands is not fair. So I feel bad here and I want to go back to my mother and my country. It is better. Also thank you for all people supporting our actions. Like people who are against borders. And also thank you (group from Berlin) for coming here and visiting us.”


 

Je suis venu ici en 1999 du Soudan. 2002, j’ai la permission de rester ici aux Pays-Bas. 2012, ils l’ont pris. Et ils ont dit que la guerre dans notre pays est fini, que je dois rentrer. Je vais partir maintenant, parce que le système aux Pays-Bas n’est pas juste. Donc, je me sens mal ici et je veux retourner chez ma mère et mon pays. C’est mieux. Merci aussi pour toutes les personnes soutenant nos actions. Comme les gens qui sont contre les frontières. Et aussi merci a vous (groupe de Berlin) pour venir ici et nous rendre visite.

autres traductions: deutsch

Declaration: Yahya Molimar

IMG_8005_lzn

extrait


Yahya Molimar-fr

“En 2005 j’ai quitté Tchad et je suis rentre au Soudan. En 2006 j’ai quitté le Soudan et je suis arrivé en Libye. 2011 il y’a eu la guerre en Libye. J’ai toujours fuit les guerres. 07.04.2011 je suis venue en Cartona, en Italie. Ils m’ont donné des papiers, sans les droits de travailler, sans des aides sociales et six mois de maisons et après ils m’ont chassé, ils m’ont dit de partir. Apres Cartona je suis venue en Vodini. Apres ça je suis partie en suède. Apres quatre mois ils m’ont déporté en Italie. Deux jours après je suis rentré en France. 02.2013 je suis rentré en Allemagne, en Eisenhüttenstadt. Apres ça ils m’ont envoyé au Lager Forst Lausitz. Je suis encore là ils m’ont donné négative, ils n’ont pas accepté mon asile. Ils veulent me déporter en Italie. Les gouvernements de L’union Européen, ils sont dans les visas Schengen. N’ importe où les réfugiées arrivent, ils doivent recevoir des papiers pour travailler. Droit de travail. En Europe il n y a pas des droits. Ils disent qu’ils y a des droits, mais ils ne les respectent pas. Pourquoi? Les droits des réfugies qui sont écris dans les papiers, eux même ils ne les respectent pas.”

Traductions: english / deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/07/27/statement-yahya-molimar/

Declaration: Anonyme

excerpt


Anonymous 002-fr

“I’ve been in Germany let’s say almost now four month. Before I came in Germany I’ve been in Denmark. So I stayed in Denmark let’s say almost one year. So, the reason I come here in Germany it’s because I have a little bit problem with the to call… danish government because basically they have a new idea about the Somalian people so… – to be a little bit crazy. See, I am born from let’s say Somalian father and my mother is a Yemeni – so it is not same country. But the problem is when I was in Denmark I have to proof I am Somalian. So, it will be hard, difficult to proof that because they just record my voice and they check it, I think, and after that, after two month they gave me result, they tell me you are not Somalian. So, I been in the court let’s say almost three times. In [immigration?] service let’s say more two or three times. Until now to them basics I still without country. So that’s why they give me first time negative because they tell me according to the law to give someone a reason to stay in the country you have to… they have to know where you come from. So that will be a little bit difficult how… to make them believe me. So that why I come to Germany.”


Je suis en Allemagne depuis, disons, presque quatre mois maintenant. Avant de venir en Allemagne, j’ai été au Danemark. Alors, je suis resté au Danemark, disons, presque un an. Alors, la raison pour laquelle je suis venu ici en Allemagne, c’est parce que j’ai des petits problèmes avec, disons, le gouvernement danois parce que à la base, ils ont une nouvelle idée sur les gens Somaliens, donc… c’est un peu fou. Regarde, je suis né d’un père somalien et ma mère est Yéménite, donc ce n’est pas le même pays. Mais le problème c’est que quand j’étais au Danemark, je devais prouver que j’étais Somalien. Mais il va être difficile de prouver cela parce qu’ils ne font qu’enregistrer ma voix et l’analyser, je pense, et après deux mois, ils m’ont donné le résultat, ils m’ont juste dit : tu n’es pas Somalien. Alors, j’ai été à la cour, disons, presque trois fois. Dans le service [de l’immigration?], disons, plus de deux ou trois fois. Jusqu’ici je suis toujours sans pays pour eux. Donc, c’est pour cela qu’ils m’ont donné une réponse négative la première fois parce qu’ils m’ont dit que selon la lois, pour donner à quelqu’un une raison de rester dans le pays tu dois, qu’ils doivent savoir d’où tu viens. Donc, ça va être un peu difficile comment leur faire croire en ce que je dis. Donc, c’est pourquoi je suis venu en Allemagne.

 

autres traductions: deutsch

http://www.refugee-report.de/post/227628666

Declaration: Fartun

extrait


Fartun-fr

“As Refugee, when we cam into Europe, we were looking for Humanity grounds. We run away from our countries, because of wars, and all we ask for a safe and secure place as human being, since that is not how our country is anymore. We run away from persecution, but we face another persecution where we ask for asylum. But this persecution is a mental form, not a physical one. In a way, that some of us can not walk, we are jailed. We don’t have schools, we don’t have shelters, we don’t have medicine.

I ask; is this the face of Humanity in Europe?”


En tant que réfugiée, quand nous arrivons en Europe, nous étions à la recherche pour des raisons humanitaires. Nous fuyons de nos pays, à cause des guerres, et tout ce que nous demandons est un endroit sûr et protéger en tant qu’être humain, puisque ce n’est plus le cas dans notre pays. Nous fuyons la persécution, mais nous sommes confrontés à une autre persécution où nous demandons l’asile. Mais cette persécution est mentale, pas physique. En dans un sens, que certains d’entre nous ne peuvent pas marcher, nous sommes emprisonnés. Nous n’avons pas d’écoles, nous ne disposons pas d’un abri, nous n’avons pas de médecine.

Je demande; est-ce le visage de l’humanité en Europe?

autres traductions: deutsch

Declaration: ابراهيم تشاد

_MG_6836_Ibrahim

extrait


Ibrahim Chad-fr

قادمون قادمون نحن نحن الاجئين.

بدون أوراق بدون بيوت بدون قيود سـٓنكْسر الحدود . أولا انا أجاوب من يسال او يتسائل لماذا نحن جينا او أتينا الى اوروبا. سواء كان مسؤل او مواطن . أقول له الاروبين انتم من جاؤ لنا اولا. ليس نحن من بدئو بالمجيئ الى اؤروبا ،هم من بدئو مشو الى بلدا ننا . قتلو ونهبو ودمرو كل ما نملك من خيرا .ووسيلة عيش كريمة عندنا . مثلا ليش او لماذا الشاب او الكبير في العمر يأتي الى اوروبا . الشاب تجده ماتت أمه او ابوه او كل عائلته . من قتلهم ؟ الاروبين هم من قتلهم .يا ئما تقلوهم بأيديهم . او قتلوهم بالطاقيات الذين وضعوهم في بلداننا . و هكذا الرجل او المرئة الكبير تجده قتلو أطفاله فما بقا له اي شيء الى يجئ أيهم ويسألهم اريد حقي من فضلكم هذا ما يحدث الان .

حالة التقديم او حالة الجوء :

والاصعب من هذاك بعد أخد بصمات يد كل واحد منى هم يأخذوا من بلداننا مالا ونحن نرما في الشوارع .واذا سألت من حقك يربطونك او يقول لك . انت ليدك دبلين. او ما يسما اتفاقية دبلن

انا سؤناشد وأقل للمسئولين في قانون الهجرة نحن لنا الحق في العيش في كل بلد لنا الحق في الأوراق والمعل والسكن مثل . في أوربا حتى الكلب له الحق في العيش ولهو الحق ان تكون له أوراق . كيف نحن بشر لم يعطونا أوراق لكي . نعمل مثل البشر ونعيش كالبشر .

أعراض :

هذه القوانين اوالقرارات الصاضرة ضدد الاجئين او لتدمير حيات اللاجئين نحن . نئمل او نحاول بقصر جهدنا حتى نكسره . لكي يكون لنا حق في العيش .

اطلب من كل مواطن أوروبي ان يساعدنا لوفي قلبه ظرت إنسانية . واطلب من كل محامي .يحاول يقف معنا لو له خلفية على هذه القوانين او القرارات ضدد الاجئين او القيُود ضدد الاجئين

نريد الحل للجميع

نريد الحرية للجميع

مطالب :

نريد حل لأوضاعنى او أوضاع كل الائجين

نريد أوراق نريد عمل

نريد سكن نريد عيش كريم

مثل البشر

نريد ان كون أحرار في كل بلد في داخل الاتحاد الاروبي حتى نسافر لكل بلد في العالم . نريد قانون او حق لكل من يحمل أوراق إيطالية يحق له ان يعمل في داخل وخارج ايطاليا في داخل الاتحاد الاروبي وخارج الاتحاد الاروبي ..

نريد حل للجميع

نريد حرية للجميع


 

Ibrahim Chad

Nous arrivons, nous arrivons, nous sommes les réfugies. Sans Papiers, sans maison, on va casser les frontières. Je réponds a celui qui demande pourquoi est ce que nous arrivons en Europe. Que ce soit les politiciens ou les citoyens normale. Je réponds a eux, ce sont les gouvernements européen qui sont d’abord venue vers nous. C’est L’OTAN qui est venue dans nos pays natals, ils ont enfoncé nos maisons, nos établissement vitaux et notre future. Donc la raison pourquoi la personne, qu’elle soit jeune ou vielle, arrive en Europe est qu’elle a déjà perdue sa famille ou ses personnes, ainsi elle n’a plus rien.Encore j’aimerai poser la question qui a tué ces gens. La réponse est l’OTAN elle même avec ses fusils ou par l’appuie pour des gouvernements du moyen-orient. C’est la raison pourquoi les gens viennent ici, parce que ils n’ont plus rien pour leur vie la-bas. Donc une fois je suis venue ici pour demander mes droits ici, je ne les ai pas reçu. Voila ce qui se passe pour le moment. Ainsi encore plus difficile que le premier point, c’est après avoir demander l’asile en Europe. Au cas ou que tu demandes l’asile en Italie, d’abord ils vont prendre tes empreintes digitales, ça veut dire que tu es coincé a cause de Dublin. Après tu vas dormir dans la rue, parce que le programme d’asile est tellement faible en Italie. En plus de cela, ils sont payer par les nations unies pour chaque réfugiée et les nations unies reçoivent cette argents de nos propres pays. J’appelles aux politiciens des offices étrangers que nous devrons avoir les droits de vivre partout, d’avoir des documents, d’avoir du travail, d’avoir un endroit pour vivre. En Europe même les chiens ont le droit d’avoir des documents. Donc comme est-ce si on est humain? Je rejets ces lois qui sont contre les réfugies. Et nous espérons autant que nous le pouvons pour briser ces lois pour avoir nos droits. Je demandes a chaque citoyen européen de nous aider si il a dans son cœur un bout d’humanité. Et je demande a chaque avocat de nous aider si il a une formation dans les lois qui sont contre les réfugies.

Donc on veut la solution pour tous et nous voulons la liberté de tous!

Une Demande: nous voulons des documents, le droit de travail, le droit d’accommodation, le droit d’étudier, le droit d’une vie normale comme tous le monde. Nous voulons voyager librement en Europe et en dehors de l’Europe. Nous voulons aussi la possibilité de travail en Europe pour les personnes qui ont des documents italiens. Enfin je demandes la solution pour tous, la liberté de tous le monde.

autres traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/24/statement-%D8%A7%D8%A8%D8%B1%D8%A7%D9%87%D9%8A%D9%85-%D8%AA%D8%B4%D8%A7%D8%AF/

Declaration: Anonyme

extrait


Anonymous 001-fr

“I just want to say one thing, I mean, and that is, I mean, we said as in Europe that, that is okay if some people have problem in their own country to accept them as a Refugee in Europe, any country in Europe. But what I don’t understand is that this people who have, you know, just run away from their own country and everything that they know just so that they can be save in some other place, even so they are all, you know, in a totally, in a different situation, still gets to be mistreated, putted in jails and you know, to be shown as a criminal. I don’t understand that, I really don’t understand that.

And I think, this has to be, this has to change as a human being. Because we cannot say that we are human being and at the same time, act different or against it. Thank you.”


Je veux seulement dire une chose, et c’est que nous disons qu’en Europe, ça va si quelques personnes ont des problèmes dans leur propre pays de les accepter en tant que réfugié en Europe, dans n’importe quel pays en Europe. Mais ce que je ne comprends pas, c’est que ces personnes qui viennent de fuir leur propre pays et tout ce qu’ils connaissent juste pour pouvoir être en sécurité dans un autre endroit, même si eux tout, ils sont dans une situation totalement différente – qu’ils sont toujours maltraités, mis en prison et montré comme des criminels. Je ne comprends pas cela, je ne le comprends vraiment pas. Et je pense que cela doit être, que cela doit changer en tant qu’être humain. Parce que nous ne pouvons pas dire que nous sommes des êtres humains et en même temps agir différemment ou contre cela. Merci.

 

autres traductions: deutsch

Declaration: Yasmina

extrait


Yasmina-fr

“Ich will ein ganz normales Leben für meine Kinder. Ich habe sowieso mein Leben verloren und es schwer gehabt. Ich will, dass meine Kinder die Schule machen und eine Ausbildung. Und die Papiere bekommen und dann können wir ein gutes Leben leben. Wir wollen raus aus den Lagern, eine normale Wohnung, mit Bad, wo meine Kinder duschen können. Und essen und trinken, was wir wollen und nicht, dass andere Leute entscheiden, was wir essen sollen.”


 

Je veux avoir une vie normal pour mes enfants. De tout façon j’ai perdue ma vie et j’ai eu des difficultés. Je veux que mes enfants font l’école et un apprentissage. Et recevoir les papiers et après on peut vivre une bonne vie. On veut sortir du camp, un appartement normale, avec un bain , dans lequel mes enfants peuvent se doucher. Et manger et boire ce qu’on veut et pas que d’autres personnes décident de ce qu’on mange.

autres traductions: english

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/19/statement-yasmina/

Declaration: يونس ابوبكر

_MG_6807_Yuunus

extrait


Abu Bakr Younous-fr

اريد ان نقول اﻻتحاد اﻻروبي نحن كنا في بﻻد بسﻻم بسبب مشاكل تركنا بلداننا وهاجرنا الي أوروبا فقدنا الكثير من اصدقاء اطفال نساء وشيوخ في البحر هاجرنا الي اوروبا لكي ننال الحرية والعيش الكريمة في بﻻدنا سمعنا الكثير عن اوروبا بلد الحرية والديمقراطية ولكن ﻻ توجد الحرية والديموقراطية نريد ان نقول اتحاد اﻻروبي لماذا خربت بلداننا وعندما نأتي إليكم لم نري اﻻ معاملة السيئة ماذا تريدوا مننا ؟وما هي حقوق الﻻجئين في اوروبا؟ أسئلة موجه اليكم انتم حقوق اﻻنسان وانتم صنعتم هذه الحرية والديمقراطية هل لديكم حلول لنا؟ لقد تعبنا من هذه المشكل الذي واجهناها. في بعض منا فقد الذاكره تماماً وفي حوالي ربع من الﻻجئين يعانون من مشاكل نفسيةبسبب هذه الضغوطات


Abu Bakr Younous

Nous voulons dire à l’Union européenne que nous vivions en paix dans des pays. A cause de problèmes, nous avons quitté nos pays et migré dans l’Union européenne. Nous avons perdu beaucoup de frères, d’enfants, de femmes et de personnes âgées dans la mer. Nous sommes migré en Europe pour obtenir la liberté et une vie humaine. Dans nos pays, nous avons entendu beaucoup sur l’Europe, les pays de la liberté et de la démocratie. Mais il n’y a pas de liberté et de démocratie. Nous voulons dire à l’Union européenne : Pourquoi avez-vous dévasté nos pays ? et quand nous venons chez vous, nous ne rencontrons que du mauvais traitement – que voulez-vous de nous ? Et quels sont les droits des réfugiés en Europe? Nous vous demandons : Avez-vous les droits Humains et la liberté et la démocratie, avez-vous des solutions pour nous? Nous sommes fatigués de ces problèmes que nous rencontrons dans nos pays. Dans certains de nous sont des mémoires, et environ un quart des réfugiés souffrent de problèmes psychiques à cause de cette charge.

autres traductions: english / deutsch

De la même persone: Declaration: Younous

 

Declaration: H.S.

extrait


H.S.-fr

“Arrêtez de nous manipuler, nous somme libre de choisir ou on veut vivre.

Un petit rappel pour vous ,qu’avec votre pouvoir vous croyiez que vous avez le droit de mettre des lois comme vous voulez, que cette terre n’appartient a personne et nous somme tous des être humain qui sont entrain de passer leur chemin…

L’ELLIGALITE DE NOTRE EGALITE EST ILEGALE!”

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/18/statement-h-s/

Declaration: Mohammed Potsdam

extrait


Mohammed Potsdam1-fr

“I came from Somalia and from Somalia I came to Ethiopia, then with a plan to Dubai. Then from Dubai I came to Frankfurt airport. When I was in the airport of Frankfurt, I went directly to the police, then they asked me about my name, I told them everything. They asked my name and some other stuff, after that they gave me some documents to go to Eisenhüttenstadt, a big refugee camp. I stayed there for four months and I was transferred to a Hotel in Frankfurt Oder. I stayed there for another month. That where I get my transfer to Potsdam. Now I’m in Potsdam, like since three months. I don’t have Interview, because of the delay. A slow process.”


Je suis venu de la Somalie et de la Somalie, je suis venue en Ethiopie, puis avec un plan à Dubaï. Puis, de Dubaï, je suis venu à l’aéroport de Francfort. Quand j’étais à l’aéroport de Francfort, je suis allé directement à la police, puis ils m’ont demandé mon nom, je leur ai tout dit. Ils ont demandé mon nom et encore quelques trucs, après cela, ils m’ont donné des documents pour aller à Eisenhüttenstadt, un grand camp de réfugiés. Je suis resté là-bas pendant quatre mois et j’étais transféré à un hôtel à Frankfurt Oder. Je suis resté là-bas pour encore un mois. C’est là que j’ai réçu un transfert à Potsdam. Maintenant, je suis à Potsdam, depuis trois mois environ. Je n’ai pas eu d’interview à cause du délai. Un lent processus.

 

autres traductions: deutsch

De la même persone: Statement: Mohammed Potsdam

Declaration: Mohammed

extrait


Mohammed01-fr

“La terre est pour tous, alors il faut qu’on soit libre et qu’il n’y ait plus de frontières. Je souffre de cette loi qui m’a fait un grand malheur car j’ai perdu mon fils en mer qui avait 17 ans.”


 

Traductions: english / deutsch

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/18/statement-mohammed/

Declaration: Myriam

extrait


Myriam-fr

“Je vous remercie de me passer la parole. Je m’appelle Myriam, je viens du Cameroun, actuellement en procédure de demandeur d’asile durant sept mois. Je suis footballeuse professionelle. Et franchement, j’aimerais vous dire que la situation avec les demandeurs d’asile, c’est vraiment la castrophe en Europe. Je parle particulièrement de moi, qui suis arrivée. Moi, avant de quitter le Cameroun, je me suis dit quand tu arrive en Europe, tu demande d’asile, c’est pour avoir une protection, mais à un moment je me suis rendu compte que quand tu demandes asile c’est plutôt ta déportation que tu es en train de signer. Franchement, c’est vraiment criminel. Les gens vivent vraiment dans le stresse total. Ils savent même pas pourquoi ils ont demandé asile, ils sont vraiment pas protégés. On les loge dans des Lager, avec des barrières et tout. On les surveille, on les contrôlent si c’était des prisonniers, comme si c’étaient des criminels. Franchement c’est horrible. On ne leurs laisse pas la possibilité de s’exprimer comme ils veulent et pas de travail. On vous flatte, je crois que c’est de la flatterie, on vous donne peut être trois cent euros tous les mois, vous êtes loger et ça vous endort l’esprit. C’est comme si nous étions des marchandises pour les Européens. Et passant par là, j’aimerais aussi tirer l’attention des femmes, qui arrivent en Europe. Pour elles, pour avoir la possibilité de séjourner en Europe, elles veulent faire des enfants ou alors se marier pour changer leur situation. Mais moi, je tire aussi leur attention en disant « Pourquoi ne pas lutter pour les prochaines personnes qui viendront demain ? » Si aujoud’hui tu arrives en Europe et tu veux accoucher, tu vas avoir un bébé pour avoir des papiers, comment ta sœur peut-être qui viendra demain, va se comporter ? Est-ce qu’il faut toujours homme à homme pour avoir le séjour en Europe ? Moi, je trouve que c’est vraiment pas normal ! Et pour celles qui ont la difficulté d’accoucher, qu’est-ce qu’elle fera ? Pourquoi ne pas lutter quand tu arrives pour que la situation change ? Je crois que c’est un peu ce que je voulais dire aujourd’hui. Merci.”

 

Traductions: english / deutsch

http://www.refugee-report.de/post/164609536

Declaration: Mahamed Yuusuf

extrait


Mahamed Yuusuf-fr

“I’m from Somalia. I stay in Germany since 11 months. I came 2013. I passed Ethiopia, Sudan, Libya. I had big problems in Libya. We had a big road accident. And 18 people died. Two were Eritreans and the other 16 were Somalians. When I came to Libya the government arrested us, we came to prison. The Libyan police beat us, they were very harsh. Then I used a boat from Libya to Malta. I came to Malta, I stayed seven months. When I came to Malta, I started to develop blood pressure and headache. I get very sick. As a Refugee, the government of Malta never assisted me, so I decided to came to Germany, for better life. When I came to germany, I went to the Hospital. They gave me some medicine and told me I have some blood pressure. Currently I feel good, I’m healthy, my blood pressure level is very good now, I have a good doctor. That is were the story ends.”


 

Je suis de la Somalie. Je suis en Allemagne depuis 11 mois. Je suis venu en 2013. Je suis passé par l’Ethiopie, le Soudan, la Lybie. Nous avions un grand accident de voiture. Et 18 personnes sont mortes. Deux étaient Erythréens et les autres 16 étaient Somaliens. Quand je suis venu en Libye, le gouvernement nous a arrêtés, nous sommes allés en prison. La police libyenne nous a battu, ils étaient très rudes. Après, j’ai pris un bateau de la Libye à Malte. Je suis venu à Malte, je suis resté pendant sept mois. Quand je suis arrivé à Malte, j’ai commencé à développer de la pression artérielle et des maux de tête. Je suis devenu très malade. En tant que réfugié, le gouvernement de Malte ne m’a jamais assisté, alors j’ai décidé de venir en Allemagne, pour une meilleure vie. Quand je suis venu en Allemagne, je suis allé à l’hôpital. Ila m’ont donné des médicaments et m’ont dit que j’ai de la pression artérielle. Actuellement, je me sens bien, je suis en bonne santé, mon niveau de pression artérielle est très bien maintenant, j’ai un bon médecin. C’est ici que l’histoire se termine.

autres Traductions: deutsch

Declaration: Robert

extrait

Robert-fr

“Nous sommes des Réfugiés, immigrants, Sans-Papiers, plus clair, les Non-Citoyens européens. Pendant des années, nous vivons dans cette société sans protection d’aucune loi, et je dirais qu’il n’existe pas de démocratie sans le respect des droits humains.”

 

Traductions: english / deutsch

 

http://freedomnotfrontex.noblogs.org/post/2014/06/13/statement-robert/